Vendredi 23 février 2018

L’ancienne usine d’Oskar Schindler transformée en musée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 juin 2010

CRACOVIE (POLOGNE) [11.06.10] – L’ancienne usine d’Oskar Schindler, l’industriel allemand qui a sauvé un millier de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, est transformée en musée.

Dix-sept ans après le film oscarisé de Steven Spielberg « La liste de Schindler », la ville de Cracovie inaugure le premier musée Oskar Schindler en lieu et place de l’ancienne usine d’émail de l’industriel allemand qui sauva plus d’un millier de Juifs de l’extermination nazie en les faisant travailler dans son usine, a annoncé le musée historique de la ville.

Le musée sera une filiale du musée historique de Cracovie, a indiqué à l’AFP, Marta Smietana, une responsable du musée. Il contiendra une exposition multimédia retraçant la vie quotidienne des habitants de Cracovie pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945).

Membre du parti nazi à l’instar de nombreux industriels allemands de l’époque, Oskar Schindler (1908-1974), a sauvé quelques 1 200 Juifs des camps de déportation et d’extermination nazis en faisant travailler pour lui dans ses usines de Cracovie et de Brnênec (République Tchèque) les inscrivant sur une liste de travailleurs indispensables à l’armée allemande. Il utilisa une partie de sa fortune pour soudoyer des officiers SS. Schindler a été sorti de l’anonymat par le livre de l’écrivain australien, Thomas Keneally, La Liste de Schindler (1982), adapté au cinéma en 1993 par Steven Spielberg.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque