Dimanche 29 novembre 2020

L’agence CAB lauréate 2012 du prix Equerre d’argent

Par Lucile Pages · lejournaldesarts.fr

Le 28 novembre 2012 - 533 mots

PARIS [28.11.12] – Le prestigieux prix d’architecture du groupe Moniteur, l’Equerre d’Argent 2012, a récompensé le 26 novembre l’Agence CAB (Jean-Patrice Calori, Bita Azimi et Marc Botineau) de Nice pour son pôle de la petite enfance à La Trinité (Alpes Maritimes).

Pour l’Agence CAB, il s’agissait de relier deux quartiers jusqu’à présent séparés par un paysage très escarpé. Les architectes ont implanté le pôle de la petite enfance dans la pente d’une colline située entre la ville haute, le quartier principalement résidentiel de La Trinité, et la ville basse, comprenant le grand centre commercial. Une liaison visuelle et physique a ainsi été opérée par les architectes.

Le jardin public (jusque-là à l’abandon), aligné sur la rue et dans le prolongement du bâtiment, a été réinvesti et bordé d’escaliers extérieurs permettant aux passants de circuler entre les deux quartiers. Au niveau intermédiaire se situe le bâtiment lui-même. En réponse à la topographie du site, le plan du bâtiment a été conçu comme une succession de plateaux horizontaux, créant des espaces couverts, à l’abri de la chaleur mais ouverts. La toiture aussi a été mise à contribution, en tant que parc de stationnement.

Le jury a particulièrement apprécié l’utilisation de la lumière zénithale et la matière. L’Agence CAB a en effet conçu son ensemble de manière sobre et épuré, évoquant « davantage un musée d’art contemporain qu’un cocon pour enfants ».

« Nous n’avons pas cherché à singer l’univers de l’enfance par l’emploi de la couleur ou la mise en œuvre de volumes expressifs à l’échelle des tout petits ; ces procédés répondent d’ailleurs à l’angoisse des parents et non à celle des enfants », explique Jean-Patrice Calori.

L’Agence CAB est connu pour l’intégration de ses bâtiments dans le relief escarpé du sud-est. Le 11 octobre dernier l’Agence a été désignée lauréate du concours d’architecture pour la conception et la construction du nouveau bâtiment de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE ParisTech) à Paris-Saclay. Le projet devrait être réalisé d’ici 2015.

Le prix pour la Première œuvre a récompensé les architectes Tolila Gilliland pour leur étonnant atelier d’artistes à Cambpon en Loire-Atlantique. Implanté dans une zone industrielle, le bâtiment a dû répondre aux contraintes du site, à savoir sa hauteur et ses matériaux. Les architectes ont conçu une proposition originale, mêlant lieu de vie, atelier, stockage et espace d’exposition dans une structure ouverte et flexible. La façade filtre en polycarbonate translucide au nord assure la luminosité naturelle de l’ensemble, une lumière idéale pour le travail en atelier. Le rez-de-chaussée privilégie quant à lui la manipulation de grandes œuvres. Le jury a particulièrement apprécié « la mise en œuvre soignée de matériaux ordinaires, qui s’en trouvent ainsi magnifiés ».

Le Prix spécial du jury a quant à lui récompensé le Couvent des Clarisses à Ronchamp (Haute-Saône), aux côtés de la Chapelle Notre-Dame-du-Haut du Corbusier, conçue par Renzo Piano. Enfin, la « mention » du jury a distingué le groupe scolaire Lucie-Aubrac à Nanterre, conçu par l’agence Dietmar Feichtinger (auteur de la Jetée, le pont-passerelle en construction au Mont-Saint-Michel). Le jury a salué « l’intelligence d’implantation du bâtiment dans le contexte sensible d'un grand ensemble, l’écriture sobre et les détails constructifs bien réglés ».

Légende photo

Trophée de l'Equerre d'argent, sculpté par Bruno Romeda © Groupe Moniteur / www.lemoniteur.fr

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque