La maison médiévale classée, dite « de Jeanne d’Arc », va être vendue par la ville de Vierzon

Par Alexandra Houël · lejournaldesarts.fr

Le 17 octobre 2013 - 346 mots

VIERZON (CENTRE) [17.10.13] – La ville de Vierzon a mis en vente une des rares maisons du XVe siècle encore debout. Classée au titre des monuments historiques, elle est intitulée « maison de Jeanne d’Arc », et vient d’être mise sur le marché pour un prix dérisoire justifié par l’ampleur des travaux à entreprendre.

Une des plus anciennes bâtisses de Vierzon, une maison médiévale datant du XVe siècle, va être cédée par la ville, selon leberry.fr. Intitulée par les vierzonnais « Maison de Jeanne d’Arc », elle a été inscrite au titre des monuments historiques en 1994.

La municipalité l’avait acquise en 2000 afin de pouvoir la restaurer et la mettre en valeur dans le paysage urbain. Selon les propos rapportés par leberry.fr de Frédéric Morillon, conseiller municipal délégué au patrimoine de l’époque, la municipalité l’avait achetée « dans le cadre d’une succession, pour éviter qu’elle ne soit transformée ou démolie ». Aujourd’hui, la mairie ayant changé de bord politique, les priorités se sont déplacées. L’actuel adjoint au maire en charge de l’aménagement urbain, Franck Michoux a déclaré que « la priorité est de conserver les bâtiments que l’on peut utiliser. Ce qui nous intéresse, ce sont les lieux fonctionnels et utiles pour le public. Nous n’avons pas une volonté patrimoniale. »

L’annonce de la mise en vente a été postée sur le site Internet de la municipalité. Indiquant une surface de 150,88 m2, l’annonce précise une mise à prix de 36 000 euros tout en précisant « prévoir d’importants travaux de rénovation ». Selon Franck Michoux, ces travaux de rénovation s’évalueraient à plusieurs centaines de milliers d’euros. En plus de ne pas être un espace fonctionnel utile aux besoins de la municipalité, cette maison coûterait trop cher à la ville si elle devait y engager les travaux nécessaires à sa réhabilitation.

Frédéric Morillon, accessoirement historien de la ville, a déclaré en sa qualité de conseiller municipal de l’opposition qu’il était stupéfait. « Je conçois que la ville ait besoin de vendre le patrimoine qu’elle a en trop, mais pas les bijoux de famille ! » 

Légende photo

Maison dite de Jeanne d’Arc à Vierzon - Maison datant du XVe siècle et classé aux monuments historiques - © Photo Croquant - 2009 - Licence CC BY-SA 2.5

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque