Mercredi 12 décembre 2018

Vermeer parmi ses pairs

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 17 février 2017 - 149 mots

Attention, événement ! Un demi-siècle après son dernier séjour parisien, La Laitière revient en France.

Et la Joconde néerlandaise n’a pas fait le voyage toute seule, puisque ce sont en tout douze chefs-d’œuvre de Vermeer que le Louvre réunit le temps d’une exposition. Soit un tiers de la production connue du maître de Delft, dont son seul tableau conservé en collection privée, Jeune Femme assise au virginal. Depuis 1966, jamais autant d’œuvres du peintre n’avaient été réunies dans une même exposition à Paris. L’autre atout de cette manifestation est son propos novateur sur l’insertion de Vermeer dans un réseau d’artistes spécialisés dans la représentation de scènes de genre raffinées. Une soixantaine d’œuvres de Metsu, Dou, Van Mieris, ou encore ter Borch et Netscher, provenant de prestigieuses collections internationales, dévoilent les similitudes plastiques, stylistiques et conceptuelles entre les peintres majeurs du Siècle d’or ; tordant résolument le cou au mythe du génie solitaire.

Légende photo

Johannes Vermeer, La Laitière, vers 1658-1659, huile sur toile, 45,5 x 41 cm, Rijksmuseum, Amsterdam. © Amsterdam, The Rijksmuseum.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°699 du 1 mars 2017, avec le titre suivant : Vermeer parmi ses pairs

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque