centre d’art

Station thermale et comice agricole

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 7 mars 2008

Créé au début des années 90, le centre d’art de Pougues-les-Eaux bénéficie d’un contexte particulier, celui d’une station thermale de vieille réputation. Installé dans le magnifique Parc Saint-Léger, il en occupe les anciens locaux disposant notamment de structures d’accueil pour les artistes. Danièle Yvergnaux-Quéau, qui le dirige depuis deux ans, s’applique dans sa programmation à prendre en compte la charge culturelle et identitaire d’une telle situation. Sous le titre générique d’« Avenue Conti », qui n’est autre que l’adresse du centre, elle a réuni les œuvres de quatre artistes qui y ont séjourné au cours des deux dernières saisons. Tour à tour, Martine Aballéa, Patrick Corillon, Bernadette Genée et Alain Le Borgne se sont saisis d’un élément caractéristique de la ville pour en faire le prétexte à un travail. Les uns ont travaillé sur la mémoire du lieu, les autres en ont extrapolé une vision fantasmée. Aballéa s’est intéressée à une vieille source abandonnée dont elle a réactivé l’histoire, l’inscrivant à l’ordre d’un imaginaire et d’une féerie elle en a le secret. Fidèle à lui-même, Corillon a élaboré une fiction à partir de croyances locales autour de la figure vénérée de sainte Bernadette. Bernadette Genée s’en est prise, quant à elle, à certains signes tant sociaux que culturels propres à la ville (fanfare, bibliothèques) pour les faire basculer du réel dans l’abstrait. Enfin, Le Borgne a mis à l’épreuve les différents fonctionnements symboliques et économiques locaux dans un ensemble de pièces intitulées « Sources et ressources ». La participation de Genée et de Le Borgne au Comice agricole de la Ville s’est ainsi soldée par la création d’une œuvre commune, Le Dernier Comice, sur le thème de la fête populaire, réalisée en collaboration avec les habitants. Parfait exemple d’insertion de l’art contemporain dans le tissu culturel local.

POUGUES-LES-EAUX, Centre d’Art contemporain, jusqu’au 31 août.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : Station thermale et comice agricole

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque