Arles (13)

Rodin tantôt Phidias, tantôt Michel-Ange

Musée départemental Arles antique jusqu’au 1er septembre 2013

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 25 juin 2013 - 263 mots

Au Salon de 1865, Rodin présente sans succès L’Homme au nez cassé, portrait d’un inconnu aux traits burinés. Dix ans plus tard, sculpté dans le marbre, disposé sur un pied et ceint d’un bandeau, le portrait raviné est devenu celui d’un Homère et trouve enfin sa place au Salon.

L’artiste par trois fois refusé à l’École des beaux-arts se joua ainsi des critères académiques. Mais, loin de servir uniquement de prétexte sarcastique, l’Antiquité fut en réalité pour le sculpteur le cœur battant de son œuvre, comme en témoigne l’exposition du Musée départemental Arles antique.
Servie par une lumineuse scénographie, elle présente en introduction une galerie de bustes et de portraits antiques fragmentaires dont Rodin fut un fervent collectionneur. À Meudon, cette collection constitue un répertoire de formes qu’il compléta, recomposa et fondit dans son œuvre, trouvant chez les Anciens l’inspiration la plus directe de la nature. Comme la ligne sinueuse du Diadumène de Polyclète dans L’Âge d’airain ou la torsion du Buste du Belvédère dans celui du Penseur.
Fragmentaires elles aussi, ses œuvres tendent à ne retenir que le mouvement et la puissance de leurs modèles. Seules les figures féminines, teintées de culpabilité judéo-chrétienne, ont oublié la plénitude antique.
Les corps douloureux d’Ève et de La Méditation se tournent vers l’art de Michel-Ange, l’autre référence « antique » du sculpteur, qui reconnaît avoir « oscill[é] [sa] vie durant entre les deux grandes tendances de la statuaire, entre la conception de Phidias et celle de Michel-Ange ».

« Rodin. La lumière de l’antique »

Musée départemental Arles antique, Presqu’île du cirque romain, Arles (13), www.arles-antique.cg13.fr

Légende photo

Auguste Rodin, Le Penseur, plâtre patiné, Musée Rodin, Paris. © Musée Rodin, Paris.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°659 du 1 juillet 2013, avec le titre suivant : Rodin tantôt Phidias, tantôt Michel-Ange

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque