Dix villes italiennes célèbrent la Grande Grèce

Paestum se souvient

Poséidonia, avant et après les Lucaniens

Le Journal des Arts

Le 1 mai 1996

Bien plus qu’un simple complément à l’exposition vénitienne \"Les Grecs en Occident\", l’exposition organisée à Paestum par la surintendance pour les Biens culturels de Salerne a pour ambition d’illustrer la vie et la culture de la cité avant et après sa conquête par les Lucaniens, peuple d’origine samnite, à la fin du Ve siècle avant notre ère.

PAESTUM - Les relations entre Poséidonia (Paestum, fondée par les Grecs en 675 av. J.-C.) et le monde étrusco-campanien sont analysées dans une première section grâce aux célèbrissimes peintures de la Tombe du Plongeur, – dépourvue de son couvercle, exposé au Palazzo Grassi –, du mobilier funéraire provenant de nécropoles urbaines, et des terres cuites architecturales d’inspiration étrusque… Pour la première fois, sont présentées ensemble les inscriptions retraçant les relations entre Paestum et les communautés étrusques locales, habituellement dispersées entre divers musées.

L’exposition se poursuit avec l’évocation de la conquête de la ville par les Lucaniens, attestée par une série d’édifices funéraires du IVe siècle av. J.-C., riches de centaines de peintures récemment restaurées. Le parcours chronologique permet de suivre la transformation de simples systèmes décoratifs en représentations du monde masculin, dans lequel prévalent des scènes guerrières, et de l’univers féminin, où prédominent des scènes de la vie domestique et des cortèges funèbres. À côté de chaque tombe est montré son contenu (mobilier funéraire, céramiques, armes, bijoux…), afin de préciser le statut de ces hommes et de ces femmes dans la société de Poséidonia. L’exposition s’achève sur les interventions des Lucaniens victorieux en matière d’urbanisme, notamment dans les zones consacrées aux sanctuaires et aux édifices civils d’époques antérieures.

L’année de la Grande Grèce

En plus des "Grecs en Occident", du "Trésor d’Héra" et de "Poséidonia et les Lucaniens", sept autres expositions rappellent la présence hellène en Italie :

Les Grecs et les Lucaniens en Basilicate orientale, Museo Nazionale della Siritide, Policoro (Matera), du 4 mai au 8 décembre.
La Grande Grèce au Musée de Naples, Museo Archeologico Nazionale, à partir du 31 mai.
Art et artisanat en Grande Grèce, couvent de San Domenico, Tarente, du 1er juin au 30 mai.
Les sanctuaires de la Grande Grèce en Calabre, Museo Nazionale, Reggio de Calabre, du 25 mai au 31 décembre ; Museo Archeologico, Castello Normanno Svevo, Vibo Valentia (Catanzaro), du 24 mai au 31 décembre ; Museo Nazionale della Sibaritide, Sibari Stazione (Cosenza), à partir du 22 mai ; Museo Archeologico Nazionale, Palazzo Morelli, Crotone (Catanzaro), du 29 mai au 31 décembre.

POSEIDONIA E I LUCANI (Poséidonia et les Lucaniens), jusqu’en janvier 1997, Musée archéologique national, via Aquilia, Paestum, tél. 828-81 10 23.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°25 du 1 mai 1996, avec le titre suivant : Paestum se souvient

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque