Samedi 15 décembre 2018

Cannes (06)

L’œil inventif d’André Villers

Centre d’art La Malmaison - Jusqu'au 28 avril 2013

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 20 février 2013 - 293 mots

Après avoir présenté en 2012 le travail d’André Villers issu de sa collaboration avec son ami Picasso, le Centre d’art La Malmaison propose un deuxième volet centré sur des séries inédites puisées dans l’immense laboratoire photographique de l’artiste, ainsi que des photocollages acquis depuis dix ans par le centre d’art.

L’œil d’André Villers est inventif, d’une inventivité vivifiante, empreinte d’humour et d’humanisme. Il aime s’adonner à toutes sortes d’expérimentations – jets de révélateur, jets d’encre, sel, solarisation –, d’expériences créatives, dans une quête permanente d’innovation, de nouvelles façons de faire et d’exploiter la photographie.

Avec Michel Butor, il enferme dans ses Bouteilles de survie les fragments de ses photos et réalise avec des feuilles de platane des Photos à texte. Ses Transparences légères dansent dans la lumière tandis que ses découpages Ex-photos (mœurs exotiques) laissent apparaître de drôles de masques. Il réinvente le Clair de lune, se montre dans Ombres autoportraits avec un sens aigu de l’autodérision et traite avec la même facétie des visages célèbres qu’il modifie, détourne pour les rendre in fine à l’anonymat.

L’œil d’André Villers ne se limite pas à la photographie, il sait aussi utiliser la peinture… dans ses photos, avec le même humour, la même dérision. Dans la série des photocollages pratiqués à partir de 1990, il démontre son affiliation éternelle à Picasso en introduisant sur et dans la photographie des objets, fragments de tableaux, personnages empruntés à l’histoire de la peinture qu’il détourne avec impertinence. Son ami David Douglas Duncan, grand photographe lui aussi, disait de lui : « C’est l’homme le plus drôle que je connaisse et pourtant je ne l’ai jamais entendu rire. »

« André Villers, 60 ans de photographie »,
Centre d’art La Malmaison, Cannes (06), tél. 04 97 06 44 90.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°655 du 1 mars 2013, avec le titre suivant : L’œil inventif d’André Villers

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque