Les hommes du Bauhaus

À Milan, regard sur quatorze ans de création

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 novembre 2009

L’histoire de l’extraordinaire \"école/non école\" d’architecture et d’arts appliqués que fut le Bauhaus est évoquée à la Fon­dation Mazzotta à Milan, depuis sa création en 1919 jusqu’à sa fermeture par les nazis en 1933.

MILAN - De Weimar, où le Bauhaus fut fondé par l’architecte Walter Gropius en 1919, au transfert à Dessau en 1925, puis l’installation à Berlin, l’exposition de la Fondation Mazzotta retrace quatorze ans d’activité. Les commissaires, Marco De Michelis et Agnes Kohlmeyer, n’ont pas voulu se limiter à une simple présentation d’objets, mais ont souhaité recréer l’atmosphère révolutionnaire qui régnait au Bauhaus en évoquant la mémoire des protagonistes et des lieux dans lesquels ils ont travaillé. Des œuvres de Gropius, Klee, Kandinsky, Schlemmer, Moholy-Nagy, Breuer, Albers, Schawinsky, Hannes Meyer, Mies van der Rohe, pour ne citer que les artistes et les architectes les plus célèbres, sont ainsi exposées, en particulier grâce aux nombreux prêts du Bauhaus-Dessau, de la Kunst­sammlungen de Weimar et du Bauhaus-Archiv de Berlin.

Architecture et urbanisme, design, peinture, sculpture, mobilier, théâtre, céramique, photographie, textile : la créativité des artistes du Bauhaus ne connaissait pas de limites. Engagés dans une création tous azimuts, comme l’explique Marco De Michelis, leurs re­cherches coïncidaient avec l’image d’"un nouveau type d’artiste, d’un ‘nouvel architecte’ capable d’intégrer l’art à la vie moderne". Parmi les œuvres présentées, le plâtre original, dessiné par Gropius, du monument aux morts de la tentative contre-révolutionnaire de Krapp ; la reconstruction de la Tour de feu d’Itten ; un ensemble de pièces qui figuraient dans l’exposition du Bauhaus en 1923 ; les expériences sur la forme, la couleur et la composition de Kan­dinsky et de Klee ; des photographies des maîtres et de leurs élèves ; des meubles et des éléments de décor provenant des maisons habitées par leurs auteurs…

BAUHAUS 1919-1933, jusqu’au 9 février 1997, Fondation Mazzotta, Foro Buo­naparte 50, Milan, tél. 2-87 81 97, tlj sauf lundi 10h-19h30, jeudi 10h-22h30.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°30 du 1 novembre 1996, avec le titre suivant : Les hommes du Bauhaus

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque