Mercredi 25 novembre 2020

Architecture

L’Union Européenne réactive le Bauhaus

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2020 - 318 mots

BRUXELLES / BELGIQUE

La Commission va inciter chercheurs et architectes à concevoir de nouveaux bâtiments design et éco-responsables.

Bâtiment du Bauhaus à Dessau, construit en 1925-1926. © Olrik66, 2014, CC BY-SA 4.0
Bâtiment du Bauhaus à Dessau, construit en 1925-1926.
Photo Olrik66, 2014

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé le lancement d’un « Bauhaus contemporain ». Il s’agit de créer à travers un espace – virtuel- de réflexion et d’expérimentation une nouvelle esthétique alliant design et durabilité. « [Il] se veut être un pont. Un pont entre, d'une part, la science et la technologie et, d'autre part, le monde des arts et de la culture, » a expliqué la présidente. 

L’initiative comprendrait trois étapes. La première est celle de la conception. Architectes, artistes, étudiants, scientifiques, ingénieurs et designers seront consultés pour explorer des idées et donner forme au mouvement. 

La deuxième est la phase de réalisation. Cinq projets pratiques seront lancés dans différents États membres au cours des prochaines années, « tous axés sur la durabilité, » explique Ursula von der Leyen. Chacun d’entre eux sera adapté aux conditions locales et mettra l'accent sur un aspect spécifique, comme par exemple des matériaux naturels de construction, l'efficacité énergétique, ou encore l’habitabilité. 

La troisième étape portera sur la diffusion des architectures du nouveau Bauhaus au-delà des frontières de l'Europe. « Le Bauhaus européen s'inscrit dans la vision plus large de construire le monde de demain, c'est-à-dire plus durable, plus beau, plus humain. » a-t-elle indiqué.

Le Bauhaus avait été fondé en 1919 à Weimar par Walter Gropius et s’est rapidement répandu hors de l’Allemagne. Ses concepts esthétiques et fonctionnels ont façonné le design et la société du XXe siècle.

Le « Bauhaus contemporain » s’inscrit dans le vaste programme de rénovation du « Pacte Vert », la feuille de route visant à rendre l’Europe climatiquement neutre d’ici 2050. Les rénovations concernent 35 millions de bâtiments, ayant plus de vingt ans, afin de diminuer la « précarité énergétique ». Selon un rapport de la commission, les immeubles représentent 40 % de l’énergie consommée et 36 % des émissions de gaz à effet de serre.
 

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque