Mercredi 13 novembre 2019

Fondation de l’Hermitage, Lausanne Jusqu’au 23 octobre 2011

Les Hahnloser et leurs amis

L'ŒIL

Le 27 juin 2011 - 360 mots

« Aux yeux du profane, collectionner rime toujours avec passion et désir, luxe et argent. […] Pourtant, pour peu que l’on pénètre dans cet univers secret, on découvre une réalité plus complexe et plus humaine […]. Un trait caractérise toutefois le collectionneur passionné : son activité détermine à la fois sa façon de vivre et le sens même de son existence. […] Quand le collectionneur consacre sa passion aux créations artistiques de son temps, naît alors un témoignage très personnel qui reflète parallèlement la réalité de l’époque », écrit Margrit Hahnloser-Ingold en 2009, dans le catalogue de l’exposition « Passions partagées, de Cézanne à Rothko », organisée par la Fondation de l’Hermitage à Lausanne. C’est dans cet univers secret que nous fait pénétrer de nouveau la fondation, à travers l’exposition de la collection de Hedy et Arthur Hahnloser.

La belle demeure du XIXe siècle, qui surplombe la campagne de l’Hermitage et offre une vue superbe sur le lac Léman, invite la Villa Flora de Winterthour, maison devenue musée depuis 1995, où les Hahnloser rassemblèrent de 1905 à 1936 leur « témoignage très personnel » de l’art moderne. Cette collection, sélective, naît de la rencontre et de l’amitié de l’ophtalmologue Arthur Hahnloser et de son épouse avec des artistes tels Hodler, Giovanni Giacometti, Vallotton et Bonnard. Collectionnant des œuvres des Nabis, ils s’ouvrent au fauvisme grâce à Manguin, qui leur fait découvrir Marquet et Matisse. Fréquentant la galerie de Vollard, ils achètent aussi des œuvres de Van Gogh (Le Semeur), Cézanne et Renoir. 

Les chefs-d’œuvre côtoient des créations moins connues, comme les rares sculptures de Vallotton, à qui Hedy consacre une monographie, Vallotton et ses amis, en 1936. Certains tableaux ont été peints spécialement pour les collectionneurs : ainsi Promenade en mer de Bonnard est-il aussi le portrait d’Arthur, de Hedy et de leur fils Hans, qui a raconté comment le peintre releva le défi d’un petit format grâce à la puissance de la couleur bleue… et « grâce à une longue intimité avec ses amis ».

« Van Gogh, Bonnard, Vallotton... La collection Arthur et Hedy Hahnloser »

Fondation de l’Hermitage, 2, route du Signal, Lausanne (Suisse), jusqu’au 23 octobre 2011,www.fondation-hermitage.ch 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°637 du 1 juillet 2011, avec le titre suivant : Les Hahnloser et leurs amis

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque