Lundi 28 septembre 2020

Le mythe Beethoven

Philharmonie, Paris-19e – Du 14 octobre 2016 au 29 janvier 2017

L'ŒIL

Le 12 août 2016 - 78 mots

Après The Velvet Underground, la Philharmonie change de style avec Ludwig van Beethoven (1770-1827).

Le compositeur allemand qui souffrait d’une surdité partielle a eu une influence considérable sur la pensée musicale et le monde de l’art : en peinture avec Gustav Klimt ou Joseph Beuys, en littérature de Romain Rolland à Milan Kundera et même en cinéma avec Stanley Kubrick. Au total ce sont deux cents œuvres visuelles et sonores qui sont exposées pour illustrer l’intemporalité de ce génie.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°693 du 1 septembre 2016, avec le titre suivant : Le mythe Beethoven

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque