Samedi 5 décembre 2020

Le clin d’œil contemporain de Tony Cragg

Le Journal des Arts

Le 2 février 2011 - 226 mots

C'est sous un astucieux jeu de mots anglophone que le sculpteur britannique Tony Cragg a choisi de présenter une dizaine de ses créations au Musée du Louvre,dans les cours Marly et Puget, mais aussi sous la pyramide.

« Figure in/Figure out » pourrait librement se traduire par « Forme à l’intérieur/Forme à l’extérieur », tandis que l’expression verbale « figure out » signifie « comprendre », « saisir », « déchiffrer » ou encore « donner un sens ». Il est en effet tentant de déceler une forme humaine, ou plutôt la déformation d’une forme humaine dans ces œuvres au profil aussi organique qu’aérodynamique. Ce travail sur l’expression de la nature et de l’énergie interne fait partie des multiples caractéristiques qui ont poussé le Musée du Louvre à proposer cette exposition en parallèle à celle consacrée à Franz Xaver Messerschmidt, et située à deux pas des cours Marly et Puget. Les œuvres de l’artiste britannique (ici en bronze et en bois) trouvent naturellement leur place dans ces deux augustes espaces réservés à la sculpture baroque et soulignent avec justesse à quel point cet art « statique » est parvenu, avec les siècles, à capter le mouvement.

Tony Cragg. Figure in/Figure out », Musée du Louvre, jusqu’au 25 avril. Publication, coéditée par le Musée et Dilecta, 104 p., 50 ill., 20 euros. À paraître le 24 février.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°340 du 4 février 2011, avec le titre suivant : Le clin d’œil contemporain de Tony Cragg

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque