Vendredi 14 décembre 2018

La Roche-sur-Yon (85)

L’artiste et son image

Musée de La Roche-sur-Yon - Jusqu'au 6 avril 2013

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 20 février 2013 - 353 mots

Depuis dix ans, le Musée de la Roche-sur-Yon ne présente plus de collection permanente faute de lieu approprié. Depuis son arrivée en 2006 et face à l’abandon du projet de musée par la ville en 2011, la directrice Hélène Jagot réussit donc le tour de force de faire vivre cette collection au rythme effréné de cinq expositions par an.

Celle présentée jusqu’au mois de mars explore la représentation de l’artiste dans les œuvres du XIXe siècle, « un des sujets les plus souvent illustrés ». Un sujet ambitieux aussi que le musée mène brillamment en concentrant son propos autour de quelques figures éloquentes et de pièces étonnantes. Ainsi de l’impressionnant portrait photographique d’Ingres mesurant 1,76 m et qui impose le peintre tel un puissant Monsieur Bertin.

Jouissant de la pleine autonomie de leur art depuis la fin de l’Ancien Régime, les artistes cherchent leur place dans la nouvelle société et trouvent dans le portrait le moyen par excellence de se mettre en scène. Pour assurer son rang, le peintre Pierre-Narcisse Guérin, alors directeur de l’Académie de France à Rome, décline à l’envi une unique image officielle d’après celle réalisée par Lefèvre en 1801. L’identité passe aussi par la communauté d’artistes – le portrait de groupe se multiplie au cours du siècle – et par la recherche d’un héritage dans la vie et l’œuvre des maîtres anciens. Raphaël, Vinci et Michel-Ange sont des modèles appréciés du génie créateur.

Remontant encore dans le temps, le XIXe siècle produit une abondante iconographie sur le thème de la rencontre entre les primitifs italiens Cimabue et Giotto tirées des Vite de Vasari. L’autoportrait reste l’exercice-roi. Carpeaux se présente comme un artiste en proie au doute. D’autres artistes satisfont la curiosité du public des Salons par des portraits d’intimité. L’émouvante esquisse peinte Souvenir d’atelier de Rochegrosse le montre déjeunant avec sa compagne au pied d’une toile en cours de réalisation.

L’exposition se prolonge sur la question de la littérature et de la presse où s’écrit aussi le roman de l’artiste dans un catalogue complet.

« L’artiste en représentation »,
Musée de la Roche-sur-Yon, rue Jean-Jaurès, La Roche-sur-Yon (85), www.ville-larochesuryon.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°655 du 1 mars 2013, avec le titre suivant : L’artiste et son image

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque