Mardi 18 décembre 2018

L’art de l’enfance

La représentation de l’enfant dans l’art

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1995 - 306 mots

Organisée par l’University Art Museum et le Pacific Film Archive de l’université de Californie à Berkeley, \"The New Child\" (L’art britannique et l’enfance moderne) montre comment l’enfance et la vie familiale étaient abordées dans l’art britannique à l’époque géorgienne. En parallèle, une exposition de photographies s’interroge sur l’intérêt accordé aux enfants à notre époque.

BERKELEY - Cette exposition comprend des peintures grand style – tel le luxuriant portrait de Charles William Lambton par Thomas Lawrence – et de remarquables œuvres de petit format, notamment des gravures en couleur de William Blake. Plus d’une centaine de peintures, d’œuvres sur papier et de livres illustrés soulignent le rôle important joué par la représentation de l’enfance aux XVIIIe et XIXe siècles en Angleterre, période au cours de laquelle s’en élabore le concept moderne.

De nombreux portraits aristocratiques, peintures de genre et gravures satiriques de Reynolds, Gainsborough, Blake, Hogarth, Zoffany et Joseph Wright of Derby sont exposés et témoignent de l’intérêt accordé à l’enfant à l’époque géorgienne.

Si, à l’époque, ces représentations ont joué un rôle de miroir autant qu’elles ont influencé les comportements à l’égard des enfants, aujourd’hui James Steward, commissaire de l’exposition, s’interroge : comment élevons-nous et protégeons-nous au mieux les enfants, quelles en sont les représentations possibles et enfin, comment définissons-nous et faisons-nous la promotion des "valeurs familiales" ? Une exposition parallèle, "We Look and See" (Nous regardons et nous vo­yons), préparée par Marcia Tanner, souligne la pertinence de ces problèmes sociaux et esthétiques dans le monde d’aujourd’hui.

Elle explore l’enfance dans les photographies contemporaines, avec une soixantaine d’œuvres de photographes, dont Renée Cox, Wendy Ewald, Sally Mann, et Mary Ellen Mark.

THE NEW CHILD, University Art Museum, University of California, Berkeley, du 23 août au 19 novembre ; Dixon Galleries and Garden, Memphis, décembre à février 1996 ; Joslyn Art Museum, Omaha, mars à mai 1996.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°16 du 1 juillet 1995, avec le titre suivant : L’art de l’enfance

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque