Art ancien

Tours (37)

"La Prière au jardin des Oliviers", d'Andrea Mantegna

Musée des beaux-arts

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 6 juillet 2020 - 299 mots

« Quelle réalité vive et sûre dans ces tableaux ! Cette réalité vraie et non pas apparente, jouant sur l’effet, ne parlant qu’à l’imagination, mais vigoureuse, pure, claire, développée, consciencieuse, délicate, précise, qui avait en même temps quelque chose d’austère, de soigné, de laborieux, a été le point de départ des peintres qui suivirent.

 » Goethe, qui dit pourtant « ne pas entendre grand chose à l’art », comprend dans son Voyage en Italie tant la manière de Mantegna que son rôle de précurseur. Andrea Mantegna (1431-1506) est en effet considéré comme celui qui a définitivement rompu avec le gothique au milieu du XVe siècle. Il est aujourd’hui impossible de lire l’histoire de l’art italien sans mesurer le poids de son ascendance sur les Bellini, Tura, etc. Voilà pourquoi la contemplation d’un Mantegna est toujours un moment unique. Alors deux ! C’est le privilège réservé aux visiteurs du Musée des beaux-arts de Tours qui ont la chance de pouvoir admirer La Résurrection et La Prière au jardin des Oliviers, deux chefs-d’œuvre de la peinture italienne. Ces deux huiles sur bois sont arrivées à Tours au début du XIXe siècle pour compenser les saisies révolutionnaires effectuées au château de Richelieu. Ces deux panneaux appartiennent à la partie basse (la prédelle) du Retable de San Zeno, réalisé par le jeune peintre de Padoue pour l’église du monastère à Vérone – démembré au XVIIIe siècle. Si la partie haute du retable représente la Vierge entourée des saints, la prédelle raconte les principaux moments de la vie du Christ : les deux scènes conservées à Tours, donc, et La Crucifixion (aujourd’hui au Louvre). De part et d’autre de La Prière au jardin des Oliviers, Mantegna a peint la ville (imaginaire) de Jérusalem et le mont Golgotha aux premières lueurs de l’aube, d’après le récit des Évangiles.

Musée des beaux-arts, 18, place François-Sicard, Tours (37), www.mba.tours.fr

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°735 du 1 juillet 2020, avec le titre suivant : "La Prière au jardin des Oliviers", D’ANDREA Mantegna

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque