Mercredi 26 février 2020

Art contemporain

La Louvière (Belgique)

Kiki Smith et la réconciliation des contraires

Centre de la gravure et de l’image imprimée - Jusqu’au 23 février 2020

Par Anne-Charlotte Michaut · L'ŒIL

Le 22 janvier 2020 - 250 mots

Bien qu’elle soit une des artistes américaines majeures de sa génération, Kiki Smith restait jusqu’à présent assez peu connue du public européen.

Après la grande rétrospective intitulée « Procession », qui a voyagé à Munich, Tampere (Finlande) et Vienne en 2018-2019, c’est au tour du Centre de la gravure et de l’image imprimée de La Louvière de mettre à l’honneur l’œuvre de cette artiste multifacette. Née en 1954, Kiki Smith est la fille du célèbre architecte et sculpteur minimaliste Tony Smith et d’une chanteuse d’opéra. Baignée dans un univers artistique depuis son plus jeune âge, elle intègre rapidement les circuits de l’art alternatif new-yorkais. Depuis la fin des années 1970, son œuvre explore les ressorts de l’être humain – l’intériorité de son corps, son rapport à la nature, aux animaux, mais également sa place dans le cosmos. Rassemblant plus de cent estampes, sculptures et dessins datant des années 1980 à aujourd’hui, le Centre de la gravure et de l’image imprimée donne à voir l’étendue de la pratique de Kiki Smith dans le cadre de sa première exposition personnelle en Belgique. Expérimentant divers matériaux et techniques, son œuvre riche et pluriel oscille entre lumière et obscurité, animal et végétal, matérialité et spiritualité, et tend à une réconciliation des contraires à travers une vision holistique de l’être humain et du monde. Un voyage dans l’univers syncrétique de Kiki Smith qu’il est possible de poursuivre jusqu’au 9 février à la Monnaie de Paris, qui présente la première exposition d’envergure consacrée à cette artiste en France.

« Kiki Smith. Entre chien et loup. »,
Centre de la gravure et de l’image imprimée, 10, rue des Amours La Louvière (Belgique), www.centredelagravure.be

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°731 du 1 février 2020, avec le titre suivant : Kiki Smith et la réconciliation des contraires

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque