Dimanche 16 décembre 2018

Le Havre (76)

Femmes artistes, le continent noir

Museum d’histoire naturelle du Havre jusqu’au 31 décembre 2016

Par Aurélie Romanacce · L'ŒIL

Le 21 novembre 2016 - 317 mots

Dans le cadre du Forum de l’économie positive organisé chaque année depuis cinq ans au Havre, l’exposition « L’autre continent » dévoile la vitalité de la scène artistique de l’Afrique subsaharienne et, plus particulièrement, des artistes femmes.

À l’origine de ce panorama resserré autour de neuf artistes d’Afrique du Sud, du Kenya, du Nigeria, du Sénégal ou de Madagascar, on retrouve la commissaire d’exposition Camille Morineau, connue pour avoir conçu en 2009 la retentissante exposition « elles@centrepompidou » où, pendant un an, l’accrochage des collections permanentes du musée fut dédié exclusivement aux artistes femmes. Avec cette nouvelle exposition, Camille Morineau, guidée dans ses choix par Hanna Alkema et Mathilde de Croix, poursuit son travail de valorisation en éclairant une part de la création africaine moins médiatisée. « L’Afrique est une scène émergente dans l’art contemporain, mais le travail des femmes est moins bien représenté alors qu’il est très fort », explique-t-elle.

L’exposition présentée au Museum d’histoire naturelle du Havre dévoile une génération de jeunes artistes nées dans les années 1980 encadrée par deux figures tutélaires : la sculptrice sénégalaise Seyni Awa Camara et la journaliste vidéaste sud-africaine Sue Williamson. De la photographie engagée de Zanele Muholi aux estampes de Virginia Chihota, en passant par les œuvres graphiques de Ruby Onyinyechi Amanze ou les cartes du monde revisitées par Malala Andrialavidrazana, les quatre-vingts œuvres témoignent de la vitalité artistique de ces artistes africaines, toutes reconnues sur le plan international. Une exposition féministe ? Pas tout à fait. « Si l’on entend par féministe le fait de montrer des artistes femmes, alors oui, c’en est une, concède Camille Morineau. Mais il n’y a pas forcément de revendication féministe dans ces œuvres », poursuit-elle. Si ces neuf artistes ont un parcours très différent, elles ont en revanche un point commun fondamental : celui de questionner leur propre identité en tant qu’artiste femme africaine dans un monde globalisé, ouvert aux influences.

« Femmes, artistes, africaines : l’autre continent »

Museum d’histoire naturelle du Havre, Place du Vieux-Marché, Le Havre (76), www.museum-lehavre.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°696 du 1 décembre 2016, avec le titre suivant : Femmes artistes, le continent noir

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque