Lundi 17 décembre 2018

Avignon (84)

Combas, jubilatoire

Collection Lambert jusqu’au 5 juin 2017

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 17 février 2017 - 295 mots

Yvon Lambert possède la plus importante collection d’œuvres de Robert Combas. Celui qui fut son galeriste durant les années 1980-1990 concentre son exposition sur cette décennie correspondant à la période de formation et au développement de son œuvre.

C’est sans conteste la période la plus féconde de cet artiste inclassable et pourtant reconnaissable entre tous. Une période où Combas apporte une nouvelle peinture figurative, où il crée avec Di Rosa, Blanchard et Boisrond la Figuration libre. Avec près de trois cents œuvres, l’accrochage chronothématique permet de suivre l’évolution de son travail, depuis les toiles du début présentant des compositions relativement simples jusqu’à celles des années 1990 qui font place à un remplissage compulsif de l’espace à travers des compositions labyrintiques organisées en un dessin noir continu délimitant des plans colorés à travers lesquels apparaissent personnages et animaux. Son trait est leste et son talent pour la couleur est inné. Dans les interstices, entre corps et objets, il place des mots (souvent argotiques), des phrases (crues mais non dénuées de poésie), des pictogrammes. Combas construit son œuvre sans se soucier des modes : il leur préfère les codes de la culture populaire. Il puise dans ses racines personnelles, mais il a un rapport paradoxal avec le réel en le réinventant par la fiction. Tout est pour lui déclencheur d’imaginaire : la musique (le rock), un sujet d’actualité ou historique, une femme, un animal, une scène. Ses personnages sont les lieux communs de cette imagerie : le militaire, le malabar, les guerriers, les fous, les superwomen aux gros seins. Ses toiles ont la violence de la jubilation. Il déclare de façon récurrente : « Ce qui est important dans l’art, c’est la notion de nouveauté. » Aura t-il réussi à se réinventer au cours de sa carrière ? La fortune critique le dira.

« Les Combas de Lambert »

Collection Lambert en Avignon, 5, rue Violette, Avignon (84), www.collectionlambert.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°699 du 1 mars 2017, avec le titre suivant : Combas, jubilatoire

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque