Mercredi 21 février 2018

Ciurlionis, le premier abstrait

L'ŒIL

Le 26 août 2008

Né en 1875, le peintre lituanien Mikalojus Konstantinas Ciurlionis, dont le musée de Vilnius porte pourtant le nom, demeure  encore inconnu du public. Compositeur actif à Varsovie et Leipzig, il abandonne au tournant du siècle la musique pour s’adonner à son autre passion, la peinture, réalisant de grandes toiles symbolistes et cosmiques baptisées Sonate, Prélude ou Fugue. Durant sa courte carrière – il meurt à l’âge de 36 ans –, il peint même les premiers tableaux abstraits mais l’histoire de l’art oubliera cette radicale invention pour ne retenir que les aquarelles non figuratives de Kandinsky.

COLOGNE, Wallraf-Richartz Museum, jusqu’au 30 août.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°498 du 1 juillet 1998, avec le titre suivant : Ciurlionis, le premier abstrait

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque