Dimanche 16 décembre 2018

Drouot s’offre Expertissim et s’ouvre à un fonds d’investissement

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 15 décembre 2016 - 404 mots

PARIS [15.12.16] – Drouot et le fonds d’investissement NextStage AM créent une filiale commune dénommée Drouot Digital, qui rassemble Drouot SI, la filiale numérique de Drouot et la société Expertissim. NextStage AM apporte 2 millions dans l’opération.

Olivier Lange, le directeur général de Drouot Patrimoine l’avait annoncé dans Le Journal des Arts en septembre dernier : le numérique est un levier de développement majeur pour l’hôtel des ventes. Avec ce montage complexe qu’il vient de signer avec NextStage AM, il se donne les moyens d’aller encore plus loin.

Drouot a créé en 2011 Drouot SI, qui gère les plateformes de ventes en ligne « DrouotLive » et « DrouotOnline ». Cette filiale est aussi une « webagency » qui développe des sites internet pour les maisons de ventes.

La nouvelle structure dénommée Drouot Digital rassemblera les activités de Drouot SI et celles d’Expertissim, la maison de ventes aux enchères d’objets d’art sur internet créée en 2008, détenue en partie par NextStage AM. NextStage AM est une société de gestion indépendante, agréé par l’AMF en 2002 qui investit dans des PME innovantes. La société apporte en outre 2 millions d’euros dans la corbeille de mariage. Drouot et NextStage détiennent chacun 50 % de Drouot Digital.

La singularité d’Expertissim, par rapport aux autres opérateurs sur Internet est que les objets passent entre les mains d’experts partenaires qui les examinent et les estiment. Créée par Gauthier de Vanssay et Igor Montoussé, l’entreprise s’ouvre en 2009 à NextStage AM qui apporte 1 million d’euros puis en 2013 à CM-CIC Capital privé (groupe Crédit Mutuel) qui apporte 5 millions d’euros mais ne fait pas partie du montage.

En se regroupant avec Expertissim, Drouot veut augmenter son poids sur le marché des ventes online d’objets d’art tout en offrant d’autres services aux opérateurs de Drouot. « Nous ne voulons pas faire le travail des opérateurs de ventes, explique Olivier Lange, nous apportons des solutions aux professionnels qui leur permettent de mieux vendre auprès des particuliers. »

Le nouvel ensemble pèse aujourd’hui environ 9 millions d’euros dont 1,8 pour Drouot SI. Les deux associés affirment dans un communiqué que Drouot Digital est « la première plateforme européenne de ventes d’art live et online d’ampleur internationale ». Les commissaires-priseurs de Drouot ont toujours refusé de se vendre à un actionnaire unique, il se pourrait bien que leur intégration interviennent in fine via la mutualisation de services devenus essentiels dans leur activité tel que le numérique.

En savoir plus
Consulter la biographie d'Olivier Lange

Légende Photo :
Olivier Lange, Directeur Général de Drouot Patrimoine © Photo Marie-Pierre Moinet

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque