Samedi 16 février 2019

Photographie

Renaud Donnedieu de Vabres futur président de Visa pour l’image

Par Christine Coste · lejournaldesarts.fr

Le 12 février 2019 - 176 mots

PERPIGNAN

Le festival du photojournalisme de Perpignan accueille une personnalité de poids pour mieux rayonner à l’international.

L'ancien ministre Renaud Donnedieu de Vabres assistant à "Jeanne d'Arc au bûcher" du compositeur suisse Arthur Honegger et joué par l'"Orchestre de Paris" dirigé par le chef japonais Kazuki Yamada. 2015
L'ancien ministre Renaud Donnedieu de Vabres assistant à "Jeanne d'Arc au bûcher" du compositeur suisse Arthur Honegger et joué par l'"Orchestre de Paris" dirigé par le chef japonais Kazuki Yamada. 2015
© Loic Vanance / AFP

En 2005, lors de la 17e édition de Visa pour l’image, lorsque que Renaud Donnedieu de Vabres était ministre de la Culture et de la Communication, il garantissait que l’État serait « un partenaire actif pour soutenir le festival ». Cette déclaration faisait suite à l’arrêt des subventions départementales et régionales de l’ordre de 80 000 €.

Quatorze ans plus tard, il entre au conseil d’administration de l’association Visa pour l’image. Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, souhaite lui en confier la présidence, avec « pour objectif de porter plus encore le festival à l’international ». Renaud Donnedieu de Vabres succèdera à Jean-Paul Griolet. 

Lorsqu’il était ministre en 2004-2007 il avait remis sur la table les dossiers des intermittents du spectacle, de la loi DADVSI (défense des droits d’auteurs et droits voisins dans la société de l’information). Son passage rue de Valois a été également marqué par les premières initiatives concernant le Louvre Abu Dhabi, le Louvre à Lens et la réouverture du Grand Palais.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque