Art contemporain

Numa Hambursin - Critique D’art

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 1 octobre 2018 - 313 mots

Critique - D’art -  Quand il a reçu le prix Aica France 2018 de la critique d’art pour la présentation du travail de Marlène Mocquet, Numa Hambursin dit avoir ressenti « un plaisir immense qu’il n’aurait pas soupçonné ».

« Je n’étais pas aussi isolé que je le pensais dans ma manière d’envisager la critique d’art », ajoute-t-il. Son livre Un journal d’un curateur de campagne ou son texte de présentation de Marlène Mocquet l’expriment sans détour : « Je rêve d’un critique qui préférerait le mystère des mots au silence glacé des concepts », écrit-il. Les défis de l’art actuel lancés au langage comme au curateur ou au responsable d’institution, Numa Hambursin les a appréhendés très jeune via sa mère d’abord, la galeriste Hélène Trintignan, puis via son propre parcours à Montpellier comme galeriste et directeur artistique du Carré Sainte-Anne. Numa Hambursin a toujours revendiqué son plaisir de vivre dans ce pays qu’il aime, qui qui va de Perpignan à Menton. Ce territoire lui a permis de construire une liberté en propre tout en créant à Montpellier la programmation du Carré Saint-Anne et celle de l’Espace Dominique Bagouet. L’annonce de sa démission en 2017, en raison des divergences avec le maire Philippe Saurel, colle à ce besoin d’avoir les coudées franches mais aussi la confiance de ceux pour qui il travaille. Aujourd’hui, la mission que lui a confiée le maire de Cannes de redynamiser la programmation artistique de la ville, notamment celle de La Malmaison, le conduit en terra incognita, non sans conserver à Montpellier ses fonctions de directeur de la Fondation Helenis GGL pour l’art contemporain dont l’inauguration est programmée en 2019.

 

1979
Naissance à Montpellier
2003-2010
Galerie Hambursin-Boisanté (Montpellier)
2010- 2017
Directeur artistique du Carré Saint-Anne
2016
Un journal d’un curateur de campagne
(éd. La Chienne)
2018
Lauréat du prix Aica France de la critique d’art. Depuis juillet, Numa Hambursin est chargé de la programmation artistique de Cannes

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°716 du 1 octobre 2018, avec le titre suivant : Numa Hambursin - Critique D’art

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque