Samedi 7 décembre 2019

Architecture

L’Equerre d’argent récompense Renzo Piano et le nouveau Tribunal de Paris

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 décembre 2017 - 498 mots

PARIS

PARIS [08.12.17] - Le prix français d’architecture, l’Equerre d’argent 2017 a été attribué à Renzo Piano Building Workshop pour le nouveau Tribunal de Paris. Il avait obtenu le Pritzker Prize en 1998.

Le nouveau palais de justice, situé dans le futur Grand Paris, est le plus grand tribunal de France. Sa hauteur de 160 mètres le hisse à la deuxième place des bâtiments les plus hauts habités de la capitale après la Tour Montparnasse de 210 m. Son architecte, le prolifique Renzo Piano, a reçu pour cela la 35ème Equerre d’argent.

L’italien de 80 ans Renzo Piano fait parti des architectes stars qui ont signé, entre autres, les plus grands musées du monde comme le Centre Pompidou à Paris, ou le Whitney Museum of American Arts à New York. En 1981 il fonde son cabinet Renzo Piano Building Workshop (RPBW), implanté à Paris et à Gênes sa ville d’origine. Avec une architecture ultra contemporaine et jouant avec des matériaux peu conventionnels comme la terre crue utilisé pour la construction du centre de chirurgie pédiatrique d’Entebbe en Ouganda, Piano a obtenu plusieurs prix dont le prestigieux Pritzker Prize en 1998.

Dans le nouveau quartier de Clichy-Batignolles, au nord de Paris, le tribunal de grande instance ouvrira ses portes en avril 2018. Le bâtiment est imposant avec ses 120 000 m2 de surface et un coût de construction de 2,7 milliards d’euros, financé par des partenaires publics et privés. Composé d’une succession de quatre blocs transparents et d’une superposition de trois terrasses, tel des jardins suspendus dialoguant avec le Parc Martin Luther King situé en face, il se fond dans la ville.

Le rez-de-chaussée héberge « la salle des pas perdus » et quatre-vingt-dix salles d’audiences, les trois étages supérieurs regroupent les bureaux. Le bâtiment adjacent, de taille plus modeste mais dans le même esprit, abrite la police judicaire et les cellules de détention. Pour Renzo Piano « Il ne s’agit pas d’une tour qui exprime le pouvoir et qui sert à montrer des muscles. C’est une tour qui respire avec la ville. Et comme elle est dédiée à la justice, cela semble plutôt adapté ». En effet le bâtiment est riche en symboles, sa végétation rappelle l’urgence écologique, sa forme singulière évoque « la ville verticale », et sa transparence se réfère à la recherche de la vérité judiciaire.

L’Equerre d’argent est un prix constitué d’un jury indépendant de professionnels. Initialement créé par la revue L’Architecture française en 1960, il est remis chaque année depuis 1983 par Le Moniteur du bâtiment et des travaux publics et Architecture Mouvement Continuité (AMC). Trois autres projets ont aussi été distingués lors de cette 35ème cérémonie : le Musée Camille Claudel de Nogent-sur-Seine de l'architecte Adelfo Scaranello a reçu le prix « Culture, jeunesse et sport », le prix « Ouvrage d’art » a été remis à La passerelle de Creil (Oise) de l’architecte Jean-François Blassel tandis que l'hôpital Nord Franche-Comté de l’agence d’architecture Brunet-Saunier a obtenu le prix « Lieu d’activité ».

Légendes photos

Renzo Piano, lauréat de l'Equerre d'argent 2017 pour la réalisation du nouveau Tribunal de Paris situé dans le quartier Clichy-Batignolles © Photo Lorryspacy789 - 2015 - Licence CC BY-SA 4.0

Le nouveau Tribunal de Paris en construction, réalisé par l'architecte Renzo Piano, le 25 juin 2017 © photo Ludovic Marin / AFP

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque