Jeudi 19 septembre 2019

Fondation

La Fondation Pierre Arnaud : un nouveau centre d’art au cœur du Valais

Par Amélie Du Fretay · lejournaldesarts.fr

Le 30 décembre 2013 - 473 mots

LENS / SUISSE

LENS (SUISSE) [30.12.13] – Jeudi 19 décembre a été inauguré un nouveau centre d’art situé à Lens, dans la région de Crans Montana, en Valais. Créé par la Fondation Pierre Arnaud, il ouvre officiellement au public dimanche 22 décembre 2013 avec une exposition inaugurale consacrée au divisionnisme.

La région du Valais compte désormais une autre fondation que celle de Pierre Gianadda (Martigny), nouvellement implantée à Lens, non loin de Crans Montana, en Suisse, lieu quelque peu inhabituel pour un centre d’art. Inaugurée jeudi 19 décembre 2013 en présence de Micheline Calmy-Rey, ancienne conseillère fédérale, et officiellement ouverte au public dimanche 22 décembre 2013, la Fondation Pierre Arnaud a pour ambition de développer le tourisme culturel en montagne.

Selon le site suisse Bilan.ch, 13,2 millions de francs suisses venant de fonds privés auraient été investis dans la construction de l’édifice, 1,5 million viendraient de la commune, 1 million par la Loterie Romande, et 1,3 million par la Fondation Casino. Sa surface s’étend sur environ 1000 m2. Les charges d’exploitation annuelles sont évaluées 4,5 millions de francs suisses.

Dédié au collectionneur et industriel français Pierre Arnaud, le bâtiment, conçu par l’architecte Jean-Pierre Emery, se fond avec l’environnement avec ses façades en verre photovoltaïques, et se veut fonctionnel, offrant des conditions optimales de conservation. Décédé en 1997, ce collectionneur avait acquis des œuvres de l’Ecole de Savièse (commune suisse du canton Valais), qui constitue en partie la collection du centre d’art, enrichie par des œuvres acquises ensuite par sa fille Sylvie, et son mari Daniel Salzmann, président de la fondation.

Le projet est ambitieux, la fondation espérant toucher 5 à 10 % des 800 000 personnes qui séjournent chaque année en vacances dans la région, et atteindre une moyenne de 50 000 visiteurs les premières années. C’est un pari sur l’avenir, qui table sur une offre culturelle complémentaire de la fondation Pierre Gianadda, et sur un positionnement topographique particulier, puisque qu’elle est située au cœur d’un village de montagne.

La Fondation Pierre Arnaud compte offrir aux valaisans une alternative culturelle au ski en cas de mauvaise météo, ou d’enneigement insuffisant. Le maire de Lens se réjouit de ce projet car, selon lui, « l’on ne peut plus se contenter de ski, de golf, c’est une corde de plus à notre arc. » (rts.ch)

C’est par une exposition dédiée au divisionnisme que la Fondation Pierre Arnaud va se dévoiler pour la première fois au public dimanche. Le comité scientifique est constitué par une dizaine de personnalités suisses et étrangères, comme Annie-Paule Quinsac spécialiste du divisionnisme italien (New York), ou Mathias Frehner, directeur du Kunstmuseum de Bern.

La fondation inaugure, par cette exposition, son cycle d’événements consacrés à la peinture suisse, qu’elle souhaite mettre en perspective avec les courants artistiques internationaux en vigueur entre 1800 et 1950. Elle projette de suivre un rythme de deux expositions par an.

Légende photo

Vue de Lens en Valais - Suisse - © Photo Luca Aless - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque