Mercredi 21 février 2018

Région

Inauguration du FRAC Auvergne

Multiples célébrations

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 2 février 2010

Le Fonds régional d’art contemporain Auvergne s’installe dans ses nouveaux murs au cœur de Clermont-Ferrand

CLERMONT-FERRAND - C’est par un discours du ministre Frédéric Mitterrand, en déplacement à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), que les nouveaux espaces du Fonds régional d’art contemporain Auvergne ont été inaugurés le 30 janvier.
 
Située à l’ombre de la cathédrale gothique Notre-Dame de l’Assomption, largement remaniée au XIXe siècle par Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc (1814-1879), la maison ancienne qui abrite aujourd’hui l’institution a été totalement transformée. D’une superficie de 1 100 mètres carrés – 400 m2 pour les expositions et 500 m2 de réserves –, les espaces répartis sur trois niveaux viennent avantageusement remplacer ses anciennes salles d’exposition sises dans les écuries de Chazerat.

Fonctionnels, les lieux manquent toutefois un peu d’ampleur. Difficile en effet de montrer ici de grandes installations ou de prendre beaucoup de recul devant les pièces présentées. Ils conviennent néanmoins à une collection essentiellement portée sur la peinture et la photographie, un art à deux dimensions qui vient ici prendre place dans un environnement quasi domestique.

Ruine de goulag
L’exposition inaugurale, baptisée « Célébration », présente au rez-de-chaussée quelques rares pièces tridimensionnelles, un étrange fourgon renversé envahi de chiens noirs, œuvre de l’Italien Paolo Grassino, et l’installation lumineuse et sonore Still no Guides, d’Emmanuel Lagarrigue – un dépôt du Fonds national d’art contemporain. À l’étage se déploie plus largement la photographie. À côté de clichés signés Paul Graham ou Pierre Gonnord, The Dreadfull Details, d’Éric Baudelaire, nous plonge dans une scène de la guerre en Irak reconstituée à Hollywood avec des acteurs. Réflexion sur la manipulation de la réalité, ce travail s’inscrit également dans la grande tradition de la peinture d’histoire à laquelle il n’hésite pas à faire quelques clins d’œil.

Plus loin, la collection ne fait pas l’impasse sur les questions de l’environnement avec une image du Britannique Darren Almond offrant un paysage de neige parsemé d’arbres squelettiques. Pris en Sibérie près de la ville de Norilsk, ce cliché montre le site d’un grand goulag où les prisonniers étaient contraints de travailler dans une mine de nickel, un espace aujourd’hui parmi les plus pollués de la terre.
 
L’accrochage met en valeur l’ancrage historique de la collection, avec un Dubuffet de 1982, un Tal-Coat de 1980, un Gilles Aillaud de 1979 ou un Peter Saul de 1971. Ces pièces côtoient des céramiques de Michel Gouéry, mais aussi des peintures de Yan Pei-Ming, de Bruno Perramant ou de Luc Tuymans. Après « Célébration », « Babel » proposera à partir du 28 mai une nouvelle exploration de la collection du FRAC, avec des pièces de Soulages, Gérard Gasiorowski, Jonathan Lasker, Jonathan Meese, George Condo…
 
L’autre point fort de l’année se déroulera à partir de la fin du mois de septembre avec la carte blanche accordée à Jean-Louis Prat. L’ancien directeur de la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, commissaire de très nombreuses expositions d’art moderne, proposera « Un corps inattendu ». Bacon, Matisse, Combas, Giacometti, Klein, Matisse, Miró, Picasso et d’autres y sont attendus. Cet événement, totalement inédit pour un FRAC, promet de conclure en beauté 2010, année d’un nouveau départ pour le FRAC Auvergne.

CELEBRATION

Commissaire : Jean-Charles Vergne, directeur du FRAC Auvergne

Nombre d’œuvres : 38

Nombre de salles : 13

CELEBRATION, jusqu’au 30 avril, FRAC Auvergne, 6, rue du Terrail, 63000 Clermont-Ferrand, www.fracauvergne.com, tlj sauf lundi 14h-18h, dimanche 14h-17h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°318 du 5 février 2010, avec le titre suivant : Inauguration du FRAC Auvergne

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque