Vendredi 22 novembre 2019

Disparition

Disparition du photographe italien Claudio Abate

Par Bénédicte Gattère · lejournaldesarts.fr

Le 7 août 2017 - 339 mots

ROME (ITALIE) [07.08.17] — Né en 1943 à Rome, Claudio Abate a œuvré toute sa vie à la promotion des artistes. Tout en poursuivant un travail personnel, il a été l'attentif observateur des avant-gardes de son temps, de Jannis Kounellis au Living Theatre.

Le photographe s'est éteint dans sa 74ème année à Rome où il était né en 1943 et y avait travaillé toute sa vie. Sa proximité avec le monde de l'art date de sa prime jeunesse où il fut l'assistant du peintre surréaliste Giorgio De Chirico. Il travailla ensuite comme assistant d'Erich Lessing, que l'agence Magnum compta parmi ses premiers membres.

Très vite désireux d'être au centre de la vie artistique romaine, il ouvrit son studio via Margutta. À partir de là, il photographia les artistes et leurs œuvres sans relâche. Tout en collaborant pour le magazine Sipario à dater des années 1960, ses enthousiasmes le portèrent durant cette même période vers les acteurs de la scène underground romaine, puis internationale. Il rencontra ainsi Jannis Kounellis, Eliseo Mattiacci, Leo De Berardinis, Carlo Quartucci et Perla Peragallo, pour ne citer qu'eux.

Sa rencontre avec la troupe du Living Theatre, compagnie new-yorkaise pionnière du théâtre expérimental et social, a engendré l'une de ses collaborations les plus marquantes. Il suivit de même le travail du metteur en scène Carmelo Bene dont il fit la connaissance en 1959.

Attentif à l'art vivant, il l'était tout autant à l'art le plus contemporain. Nombre d'artistes l'ont ainsi choisi comme seul photographe autorisé à immortaliser leurs performances ou installations, ainsi de Kounellis ou Gino De Dominicis. La veuve de Joseph Beuys fit appel à lui pour photographier les œuvres que l'artiste avait installées avant sa mort au Landesmuseum de Darmstadt (Allemagne).

Parallèlement à ces commandes, il poursuivait des recherches personnelles dans son travail photographique, dernièrement exposé en 2007 au Museo di arte moderna e contemporanea di Trento et Rovereto (MART) et à l'Académie de France à Rome. Dans ses clichés, un même sens de l'ironie et une profonde empathie avec ses sujets se reconnaissent.

Légende photo

Le Colisée à Rome, Italie © Photo Diliff - 2007 - Licence CC BY-SA 2.5

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque