Dimanche 21 octobre 2018

Musée

MoMA : de la communauté éducative à l’audience internationale

Par Mathieu Oui · Le Journal des Arts

Le 20 septembre 2018 - 444 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

États-Unis. Lorsque, en 2013, le Museum of Modern Art (MoMA) de New York commence à délivrer des cours en ligne à l’invitation de la plateforme américaine Coursera, il s’agissait alors, pour l’institution, d’un prolongement de sa mission éducative.

Les trois premiers cours thématiques sur l’art sont ainsi montés prioritairement à destination des professeurs, comme l’indiquent leurs intitulés : « Stratégies d’enseignement des musées pour votre classe », « Stratégies interactives pour s’impliquer dans l’art » ou encore « Enseigner avec des thématiques artistiques ». Pourtant, 40 % des 200 000 inscrits ne se sont pas identifiés comme professionnels de l’éducation. Et, pour 98 % des élèves interrogés, c’était leur premier contact avec le MoMA. Fort de ce premier succès, Coursera encourage alors l’institution à développer des cours pour un public plus large. À travers les thématiques abordées, c’est aussi un moyen de valoriser les fonds de l’institution et l’expertise de ses conservateurs. En 2017 par exemple, « Dans le studio, peinture abstraite de l’après-guerre » offrait une analyse approfondie des matériaux, techniques et approches de sept artistes de l’école de New York dont Willem de Kooning, Jackson Pollock ou Mark Rothko. Le cours « Voir à travers les photographies » utilise également les œuvres du MoMA (d’Ansel Adams à Vik Muniz) comme point de départ pour susciter un regard critique sur les images, à travers les conditions de production des œuvres et les discours qui les accompagnent. Il s’agit de montrer la diversité des discours mais aussi des procédés artistiques utilisés aujourd’hui.

Grâce à ces thématiques plus grand public, les cours du MoMA ont élargi leur audience internationale. En novembre 2016, le musée a lancé une version chinoise du Mooc sur la photographie, en partenariat avec la K11 Art Foundation de Shanghaï. L’ensemble des contenus (textes, photos, documents audio) ont été traduits en mandarin. L’audience n’a finalement pas été aussi forte que prévue, en raison en particulier de problèmes de connexion informatique sur la plateforme. L’institution a comptabilité 5 200 apprenants chinois contre 200 000 inscrits (160 pays différents) à la version anglaise.

Afin de maintenir un lien fort avec la communauté de ses apprenants, le musée a aussi développé toute une batterie d’événements en direct en complément des contenus en ligne, telles des séances de questions-réponses ou des déambulations dans le musée filmées et diffusées sur les réseaux sociaux. En janvier 2018 avait lieu au MoMA le vernissage d’une exposition d’œuvres d’étudiants ayant suivi le cours en ligne sur la peinture abstraite. Ceux-ci avaient été invités à produire pour ce cours leurs propres créations en s’inspirant de celles des artistes étudiés. À la suite d’un appel à participation, une projection vidéo réunissant plus de 500 créations envoyées du monde entier fut diffusée durant deux semaines.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°507 du 21 septembre 2018, avec le titre suivant : MoMA : de la communauté éducative à l’audience internationale

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque