Dimanche 24 janvier 2021

Bataille judiciaire entre Larry Gagosian et la famille royale du Qatar

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 14 janvier 2016 - 388 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Larry Gagosian a lancé une poursuite judiciaire à l’encontre de Pelham Holdings, représentant la famille royale du Qatar, au sujet de la vente d’une sculpture de Picasso par sa fille, Maya Widmaier-Picasso.

Le 12 janvier, le galeriste Larry Gagosian a assigné l'agent de la famille royale du Qatar sur la vente d'une sculpture de Picasso, révèle le New York Times.

Il s’agit d’un buste en plâtre représentant sa maîtresse Marie-Thérèse, datant de 1931 et actuellement exposé au MoMA. La sculpture, une œuvre majeure d'une période très créative dans la vie de Picasso, reflète l'évolution vers un nouveau style érotique tout en courbes et formes exagérées inspiré par les charmes de Marie-Thérèse Walter, mère de Maya Widmaier-Picasso.

Dans les documents déposés devant la cour fédérale de Manhattan, Larry Gagosian affirme avoir acheté la sculpture de bonne foi pour environ 106 millions de dollars à la fille de Picasso, Maya Widmaier-Picasso, en mai 2015. Il a ensuite vendu l’œuvre à un collectionneur new-yorkais, qui devrait la récupérer après la fermeture de l’exposition en cours au MoMA, le 7 février.

Cependant Pelham Holdings, une société de conseil basée à New York fondée par Guy Bennett, qui représente la famille du Qatar, estime quant à lui qu'il avait déjà accepté d'acheter l’œuvre de Maya Widmaier-Picasso en novembre 2014 pour 38 millions d’euros. Cet achat avait été réalisé au nom du cheikh Jassim bin Abdulaziz al-Thani, marié à Sheika Al Mayassa bint Hamad bin Khalifa al-Thani, présidente de l'Autorité des musées du Qatar, qui est devenu l'un des acteurs les plus puissants dans le monde de l'art. Selon les documents de la cour, Maya Widmaier-Picasso aurait reconsidéré cet arrangement et retourné le paiement initial des Qataris (6 millions d’euros) après consultation avec sa fille, Diana, qui lui avait rappelé des offres plus élevées faites par Larry Gagosian.

Pelham Holdings a assigné en Suisse pour faire respecter la vente. En novembre, il a déposé une demande devant un tribunal de New York pour forcer Larry Gagosian et Maya Widmaier-Picasso à révéler les détails de la vente. Gagosian affirme n’avoir jamais entendu parler de ces demandes de Pelham Holdings avant octobre 2015, après avoir acquis l’œuvre. « Nous sommes entièrement convaincus que notre achat et notre vente sont valables et que Pelham n'a aucun droit sur l’œuvre », a indiqué la galerie Gagosian dans un communiqué.

Légende photo

Pablo Picasso, Buste de Femme, 1931, Plâtre, © Photo : Acquavella Galleries

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque