Dimanche 18 février 2018

West End Story

Le West End de Londres attire les jeunes marchands

Par Roger Bevan · Le Journal des Arts

Le 18 mars 2010

Alors que la saison touche à sa fin, plusieurs jeunes marchands d’art contemporain annoncent leurs projets. Marc Jancou, Karsten Schubert, Thomas Dane, Stephen Friedman, Gerard Faggionato et Timothy Taylor souhaitent avant tout profiter de la vogue dont bénéficient les artistes britanniques.

LONDRES (de notre correspondant) - Certes, le marché reste difficile, mais l’intérêt du public pour l’art contemporain s’accroît, comme en témoignent les foules qui se pressent à la Tate ou à la Serpentine Gallery. Surtout, l’opinion se répand que ce qui se passe de plus intéressant actuellement est le fait d’artistes britanniques de tous âges, installés à Londres. Leur dynamisme, les succès qu’ils remportent en Europe et aux États-Unis stimulent les marchands, qui ne veulent pas laisser passer l’occasion.

Le jeune marchand suisse Marc Jancou vient d’installer dans Frith Street sa nouvelle galerie, London Projects. La galerie, ouverte depuis la fin du mois de mai, présente une installation de petites sculptures et de dessins de D.-L. Alvarez, jusqu’au 29 juillet. Des collaborations sont prévues avec Christine Borland, John Coplans, Mark Dion, Graham Gussin et Sarah Seager.

Ridinghouse Editions, une maison d’édition créée par Karsten Schubert, son directeur Peter Chater, le marchand Thomas Dane et Charles Asprey, s’est installée le mois dernier, avec une entrée séparée, sur Riding House Street. Le marchand espagnol Javier Lopez Granados partage les locaux et propose, jusqu’au 29 juillet, une exposition des travaux de l’artiste américain Alix Lambert.

Le marchand canadien Stephen Friedman, installé à Londres depuis cinq ans, vient d’ouvrir sa galerie dans Old Burlington Street. Cette ancienne boutique de tissus a été rénovée par Gregory Phillips, l’architecte britannique qui a aussi conçu le nouvel espace d’Anthony d’Offay. Friedman expose deux sculptures d’Anya Gallacio jusqu’au 22 juillet.

Gerard Faggionato compte ouvrir vers le 15 août sa galerie Faggionato Fine Arts, dans Albemarle Street. Elle sera décorée par l’architecte David Chipperfield, l’un des six finalistes du projet d’extension de la Tate Gallery, remporté par Herzog et de Meuron. L’une des deux salles sera consacrée aux photographies et aux travaux sur papier. Sa première exposition présentera des petites toiles de Mark Innerst à partir du 5 octobre.

Les projets de Timothy Taylor risquent de retenir particulièrement l’attention. Le 7 juillet, il quitte la galerie Waddington, où il travaillait depuis cinq ans, pour ouvrir sa propre galerie située non loin de Bond Street. Il va s’occuper du marché secondaire en art moderne et contemporain et n’exclut pas de représenter des artistes.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°16 du 1 juillet 1995, avec le titre suivant : West End Story

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque