Vol

Vol de portes en bronze dans un parc de Seattle 

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 24 mars 2020 - 366 mots

SEATTLE / ETATS-UNIS

Conçu par l’artiste américano-japonais George Tsutakawa dans les années 1970, ce portail servait de mémorial aux amis de l’arboretum.

Le jardin japonais au Washington Park de Seattle. Photo Burley Packwood, 2018, CC BY-SA 4.0.
Le jardin japonais au Washington Park de Seattle.
Photo Burley Packwood, 2018

Les portes en bronze qui se trouvaient à l'entrée de l'arboretum du Washington Park de Seattle aux Etats-Unis réalisées par le sculpteur George Tsutakawa, ont été volées mercredi soir, a rapporté le Seattle Times. Le vol a été découvert jeudi matin par les jardiniers du parc. Les voleurs ont laissé derrière eux les pinces qui leur ont permis de détacher les lourdes portes.

Connue sous le nom de Memorial Gates, l'œuvre en bronze massif de six mètres de largeur avait été commandée en 1971 par l’Université de Washington et l’Arboretum Foundation, et installée en 1976. C’est un mémorial pour ceux qui ont contribué aux collections du jardin botanique.

Le conservateur des collections de l’arboretum, Ray Larson, craint que les voleurs découpent la pièce et revendent le métal en morceaux. Le bronze, décoré de motifs végétaux et floraux, reflète la philosophie de Tsutakawa selon laquelle l'homme fait partie de la nature. Le portail avait en effet été conçu pour s’intégrer avec harmonie au reste du parc.

Washington Park est un parc public à Seattle, occupé en grande partie par le Washington Park Arboretum, un projet conjoint de l'Université de Washington, du Seattle Parks and Recreation et de l’Arboretum Foundation. Un arboretum est un jardin botanique spécialisé, généralement conçu comme un espace paysager. Celui de Seattle, créé en 1934, est l’un des plus importants au monde.

George Tsutakawa, né en 1910 et mort en 1997, était un peintre et sculpteur américain, surtout connu pour ses fontaines d’avant-garde en bronze. Né à Seattle, il a grandi aux États-Unis et au Japon. Il a fréquenté l'Université de Washington, où, après avoir servi dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, il est devenu professeur.

Dès les années 1960, il atteint une renommée internationale en tant que concepteur de fontaines. Au cours de sa longue carrière, plus de soixante-dix de ses fontaines ont été placées dans des espaces publics. Il est souvent associé à la « Northwest School », un mouvement artistique américain né dans la région de Seattle dans les années 1930, et il figure parmi les principales figures de l'art moderne américano-asiatique.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque