Lundi 10 décembre 2018

Une scène musicale éclectique

PROGRAMMATION - Le bâtiment sera ouvert au public cinq jours sur sept, en journée, pour créer un lieu de vie continu.

Outre les snacks et restaurants, c’est naturellement l’activité musicale que soutiendra l’activité diurne du lieu. La programmation est large : Bob Dylan, Michel Sardou, Alvin Ailey ou les DJ the Avener & the Shoes offriront un écho populaire aux semaines baroques et classiques de l’auditorium. Notons néanmoins que la Grande Seine n’invite que peu de musique urbaine (hip-hop), ce qui induit une image moins diversifiée qu’annoncée. Mais en journée, c’est à l’hébergement de projets singuliers qu’incombe la vie du lieu : l’orchestre bien nommé Insula, dirigé par Laurence Equilbey, proposera des répétitions publiques, mais aussi des after et des sets, formats courts et gratuits, dans l’espoir d’initier un public plus large aux répertoires classique et préromantique. La maîtrise des Hauts-de-Seine (500 enfants !) et l’académie du contre-ténor Philippe Jaroussky y prendront aussi leurs quartiers.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°477 du 14 avril 2017, avec le titre suivant : Une scène musicale éclectique

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque