Dimanche 17 novembre 2019

Vol

Un suspect arrêté dans le vol d’une aquarelle de Delacroix

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 septembre 2013 - 202 mots

PARIS

PARIS [25.09.13] – Le voleur présumé de l’aquarelle « les Arabes d’Oran » d’Eugène Delacroix a été arrêté et mis en examen. Il pourrait aussi selon les autorités être à l’origine du vol d’une Victoire de Samothrace d’Yves Klein par Lalique.

Un homme d’origine serbe d’une cinquantaine d’années a été arrêté et écroué jeudi 19 septembre 2013 pour le vol d’une aquarelle de 1837 d’Eugène Delacroix intitulée « Les Arabes d’Oran », et estimée à plus de 600 000 euros, selon l’AFP.

De la taille d’une carte postale, cette œuvre avait été dérobée le 30 novembre 2012 alors qu’elle était exposée à la galerie Schmit rue Saint-Honoré, à Paris.

Le suspect a été mis en examen pour vol, recel en bande organisée, et association de malfaiteurs. Il est également soupçonné d’avoir dérobé le jour avant le vol du tableau une Victoire de Samothrace d’Yves Klein par Lalique dans la boutique du maître verrier de la rue Royale à Paris.

Il ferait vraisemblablement partie d’un réseau de trafic d’œuvres d’art, qui pourrait être impliqué dans le vol d’une autre Victoire de Samothrace de la même série à Monaco en mars 2013, qui avait conduit à l’arrestation immédiate de deux hommes de même origine.

Légende photo

Eugène Delacroix (1798-1863) - "Les Arabes d'Oran" - 1837 - Aquarelle - 11,5 x 19 cm - © photo Galerie Schmit

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque