Vendredi 30 octobre 2020

Vol

L’aquarelle de Delacroix volée à Paris en 2012 a été retrouvée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 novembre 2013 - 203 mots

PARIS

PARIS [05.11.13] – L’aquarelle d’Eugène Delacroix, dérobée à une galerie parisienne en novembre 2012 par un Serbe accusé de trafic d’œuvres d’art, a été retrouvée à Belgrade et rapatriée en France.

Grâce aux efforts conjugués de la brigade de répression du banditisme et de la police serbe, la petite aquarelle d’Eugène Delacroix Les Arabes d’Oran volée le 30 novembre 2012 à la galerie Schmit de Paris, rue Saint-Honoré, a été retrouvée en juin 2013 dans un appartement de Belgrade. Selon une source de l’AFP, elle aurait été rapatriée en France la semaine du 28 octobre 2013.

D’une valeur estimée à 600 000 euros, cette œuvre de 1837 reprend les grandes lignes de l’huile sur toile du peintre de 1834 conservée au Fuji Art Museum de Tokyo. Le motif a également fait l’objet de reproductions gravées.

Le voleur présumé, un Serbe de 50 ans susceptible de participer à un trafic d’art, avait été arrêté à Paris puis écroué en septembre 2013 pour vol et recel en bande organisée et association de malfaiteurs. On l’accuse aussi d’avoir dérobé dans une boutique Lalique du 8e arrondissement de Paris, une reproduction de la Victoire de Samothrace en cristal par Yves Klein, la veille du vol du Delacroix.

Légende photo

Eugène Delacroix (1798-1863) - Les Arabes d'Oran (1837) - Aquarelle - 11,5 x 19 cm - © photo Galerie Schmit

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque