Vendredi 28 février 2020

Vol

Un policier arrête le voleur d’un vase Gallé et brise l’objet durant l’interpellation du suspect

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 janvier 2011 - 203 mots

NANCY [19.01.11] – Un gendarme a réussi à rattraper l’auteur du vol d’un vase signé Emile Gallé chez un antiquaire de Nancy. Or durant l’interpellation du suspect, le gendarme a brisé l’objet d’art, en plaquant le voleur au sol. Les enquêteurs ont découvert par la suite que le suspect était déjà recherché pour le vol de deux statuettes de Delaplanche chez un particulier.

Un gendarme en civil, entendant les cris d'un antiquaire de Nancy à qui on venait de dérober une pièce Art Nouveau, a réussi à rattraper l'auteur du larcin. Malheureusement en arrêtant le suspect, le gendarme a brisé l’objet volé, un vase signé Emile Gallé, en plaquant le voleur au sol. Le vase était estimé à 1 380 euros.

A la suite de l’arrestation du voleur, les enquêteurs ont découvert que ce dernier était déjà recherché pour le vol de deux statuettes, d'une valeur de 1 500 euros chacune. Ces pièces avaient été dérobées en décembre 2010 chez un particulier.

Le voleur les avait revendues quelques jours plus tard chez ce même antiquaire, pour 250 euros pièce. En découvrant que les statuettes étaient de la main du sculpteur Eugène Delaplanche, le professionnel avait prévenu la police, trouvant le prix d’achat suspect.

Légende photo

La Place Stanislas à Nancy prise depuis les grands salons de l'hôtel de ville - photographe JLL / TL - 2007 - Licence CC BY SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque