À toute vapeur

Par Maureen Marozeau · Le Journal des Arts

Le 29 janvier 2008

Il y a une quinzaine d’années, le Musée d’Orsay revenait sur le rôle majeur qu’a joué la gare Saint-Lazare dans le développement de la vision de jeunes artistes d’avant-garde comme Édouard Manet ou Claude Monet. Les lignes de chemin de fer, reliant la capitale à la Normandie, ont inspiré autant de paysages que de réflexions sur l’industrialisation. « Art in the Age of Steam » (« L’art au temps de la vapeur »), à la Walker Art Gallery, propose une démarche similaire en élargissant le champ d’étude à la peinture européenne et américaine, ainsi qu’à la photographie, et en couvrant une période allant jusqu’aux années 1960. La centaine d’œuvres ici présentées aborde différents sujets comme les notions de vitesse, d’espace et de temps, la conquête de nouvelles contrées et le progrès technologique. Monet et Manet font bien entendu partie de ce contingent d’artistes à côté de beaucoup d’autres, tels Paul Delvaux, Alfred Stieglitz ou Augustus Egg.

- Art in the Age of Steam, du 18 avril au 10 août, Walker Art Gallery, William Brown Street, Liverpool, tél. 44 151 478 4199, www.liverpoolmuseums.org.uk

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°274 du 1 février 2008, avec le titre suivant : À toute vapeur

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque