Mercredi 13 novembre 2019

Vandalisme

Russie : une exposition vandalisée par des militants ultranationalistes, trois arrestations

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 16 janvier 2018 - 233 mots

MOSCOU / RUSSIE

MOSCOU (RUSSIE) [06.01.18] - Trois militants d'un groupuscule ultranationaliste russe ont été arrêtés samedi soir après avoir jeté un liquide malodorant sur les photographies d'un artiste américain controversé, exposées à Moscou.

L'exposition du photographe américain Jock Sturges au centre de photographie des Frères Lumière à Moscou avait déjà été visée en septembre 2016 par une attaque similaire des militants du groupuscule "SERB". L'exposition, dont certains clichés représentaient des enfants et adolescents nus, avait dû fermer ses portes, avant de les rouvrir fin 2017.

Venus "vérifier s'il restait des photographies provocantes", trois membres du groupuscule ont constaté que le portrait d'une femme nue avec un bébé "violait la loi", a déclaré l'un des militants, Igor Beketov, à l'agence de presse russe Interfax. Face au refus des organisateurs de retirer cette photographie, l'un des militants a "jeté un liquide malodorant sur ces photographies illégales", a-t-il indiqué à l'agence TASS. Les trois hommes ont ensuite été arrêtés par la police, selon M. Beketov.

Le centre Frères Lumière a confirmé que les militants étaient venus demander "de retirer une des photos ou, mieux, de fermer l'exposition", qui est interdite aux moins de 18 ans. Or "il s'agit d'art et non de pornographie", leur a opposé le centre sur le réseau social Vkontakte.

Plusieurs expositions ont déjà été vandalisées voire détruites en Russie par des groupuscules extrémistes et des militants orthodoxes qui les considèrent comme outrancières ou blasphématoires.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque