Dimanche 26 janvier 2020

Retour de la Vénus de Morgantina

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 mars 2011 - 102 mots

ROME - À l’occasion du 150e anniversaire de l’unité italienne, le Musée Paul-Getty de Los Angeles vient d’honorer l’accord signé en 2007 avec Rome, en rendant la Vénus de Morgantina.

Ce marbre du Ve siècle av. J.-C. avait été dérobé par des trafiquants d’art dans les années 1970, ce qui avait suscité une bataille juridique de trente ans entre l’Italie et le musée californien. Découpée en sept parties pour son transport, la Vénus, qui était devenue le symbole du combat italien pour la restitution des antiquités romaines détenues par les musées américains, sera présentée au mois d’avril au Musée d’Aidone en Sicile.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°344 du 1 avril 2011, avec le titre suivant : Retour de la Vénus de Morgantina

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque