Quand Zilvinas Kempinas taquine Tinguely

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 juin 2013 - 91 mots

Sous le titre « Slow Motion », le Musée Tinguely expose les installations et reliefs de l’artiste lituanien Zilvinas Kempinas, qui aime à jouer avec l’air, la légèreté, le temps ou le hasard.

Présentées de manière isolée ou en dialogue avec les collections Jean Tinguely (récemment réagencées), les créations de Kempinas partagent avec celles de l’artiste suisse une capacité à dégager, au travers de moyens simples, une poésie et des effets visuels cinétiques se déployant dans l’espace.

« Zilvina Kempinas, Slow Motion »

Museum Tinguely, Paul-Sacher-Anlage 2, Bâle, www.tinguely.ch. Jusqu’au 22 septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°393 du 7 juin 2013, avec le titre suivant : Quand Zilvinas Kempinas taquine Tinguely

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque