Mardi 10 décembre 2019

Pipilotti Rist, Human Futures/My World

Par Christian Simenc · Le Journal des Arts

Le 29 janvier 2008 - 215 mots

Connue notamment pour ses installations sculpturales souvent plantées dans des lieux plutôt inhabituels voire complètement improbables, la vidéaste Pipilotti Rist (www.pipilottirist.net) présente sa première grande exposition au Royaume-Uni, à la Foundation for Art and Creative Technology (FACT). Pour l’occasion, l’artiste helvète explore « le monde physique et notre relation avec notre environnement, qu’il soit naturel ou construit ». Le sujet est, certes, on ne peut plus vaste, mais l’exposition, elle en tout cas, se veut une sorte de « traversée », qui s’étirerait « du monde naturel vers le monde industriel ».
Aussi, cette dernière rassemble une sélection d’œuvres existantes, mais également des pièces réalisées spécialement pour cet événement. Plusieurs d’entre elles seront, en outre, présentées pour la première fois en Grande-Bretagne. Au programme figurent d’ores et déjà des pièces telles que Gravity Be My Friend, Apple Tree, Open My Glade, Rist, ou encore Das Zimmer. Pipilotti Rist livrera au public britannique sa propre interprétation de l’« invention de soi » et quelques suggestions quant aux nouvelles « règles » possibles de vie en société. Le tout, évidemment, sans oublier la fantaisie, l’humour et l’ironie qui la caractérisent...

- Pipilotti Rist, du 27 juin au 31 août, Foundation for Art and Creative Technology (FACT), 88, Wood Street, Liverpool, tél. 44 151 707 44 44, www.fact.co.uk.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°274 du 1 février 2008, avec le titre suivant : Pipilotti Rist, Human Futures/My World

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque