Mercredi 11 décembre 2019

Vol

Le trésor de Benghazi a disparu

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 novembre 2011 - 230 mots

BENGHAZI - Interpol a lancé un appel à la police nationale de 188 pays, les alertant du vol du trésor de Benghazi (Libye). Dérobé dans les coffres d’une banque le 25 mai, soit trois mois après la prise de la ville par les forces rebelles, le trésor n’a jamais été exposé en Libye et n’est connu que des spécialistes. Il renferme les plus belles pièces antiques déterrées en Cyrénaïque à partir de 1917, lorsque le pays était occupé par l’Italie. Les forces italiennes l’avaient subtilisé en 1944, avant de le restituer en 1961, moment où fut établi un inventaire.

Riche de plusieurs milliers d’objets, dont environ 7 500 pièces de monnaies en or, en argent et en bronze, il se divise en trois parties : des objets en or datant du Ve et du VIe siècles av. J.-C. provenant du temple d’Artémis, à Cyrène, le plus grand site archéologique grec d’Afrique ; des objets déterrés en 1937 sur le site du palais des Colonnes à Ptolémaïs ; et la collection de numismatique d’Angelo Meliu. Responsable de l’archéologie au Conseil national de transition, Fadel Ali Mohammed a alerté le procureur général le 2 juin, ainsi que le ministre italien des Affaires étrangères pour l’aider à documenter le trésor. Car il n’en reste aucune photographie, ce qui rendra l’identification des pièces, si un jour elles apparaissent sur le marché, d’autant plus problématique.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°356 du 4 novembre 2011, avec le titre suivant : Le trésor de Benghazi a disparu

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque