Lundi 24 septembre 2018

Trocadéro

Le Musée de l’Homme fait peau neuve

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 18 novembre 2005 - 374 mots

Privée depuis 2003 d’une partie de ses collections, l’institution sera réaménagée autour de l’Homme et la Nature. Un concours d’architecte sera lancé début 2006.

PARIS - À l’occasion de l’exposition « Naissances. Gestes, objets et rituels » inaugurée le 9 novembre au Musée de l’Homme, à Paris, François Goulard, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, a annoncé l’ouverture d’un concours international d’architecte début 2006 pour entièrement remodeler les espaces du musée situé sur la colline du Trocadéro. Le projet architectural sera sélectionné à l’automne 2006, et les études de réalisation, lancées en 2007. Le départ des collections d’ethnologie (300 000 pièces) du Musée de l’Homme au profit des futurs Musée du quai Branly, à Paris, et Musée de l’Europe et de la Méditerranée, à Marseille (lire le JdA no 167, 21 mars 2003) ont, en effet, laissé vacants 50 % des espaces qu’il occupe au sein du Palais de Chaillot. Différentes personnalités scientifiques, sous la houlette de Jean-Pierre Mohen, directeur du département du patrimoine et des collections de l’établissement public du Musée du quai Branly, ont été sollicitées pour repenser entièrement le musée. Le rapport qu’ils ont remis début 2004 au directeur de l’institution, Zeev Gourarier, lui a fourni les bases de travail pour repenser le parcours muséographique (lire le JdA no 191, 16 avril 2004). Celui-ci doit se recentrer sur les rapports entre l’Homme et la Nature, fil conducteur des 2 500 mètres carrés de l’exposition permanente, agencée selon six grandes séquences : « L’invention de l’Homme », « L’idée de la Nature », « Les origines de l’espèce humaine », « La nature de l’Homme », « Les sociétés humaines et leur développement » et « Les nouvelles technologies ». L’objectif est également de créer, autour des collections préhistoriques et anthropologiques, un « lieu de convergence entre chercheurs et curieux, étudiants et amateurs, jeunes publics et spécialistes du monde entier venus étudier les collections », a précisé Jean Goulard. Une médiathèque devrait en outre venir enrichir le programme, tandis que la salle de cinéma Jean-Rouch doit être restituée dans son état d’origine.

Naissances. Gestes, objets et rituels

Jusqu’au 4 septembre 2006, Musée de l’Homme, Palais de Chaillot, 17, place du Trocadéro, 75116 Paris, tél. 01 44 05 72 40/72 23.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°225 du 18 novembre 2005, avec le titre suivant : Le Musée de l’Homme fait peau neuve

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque