Spécial Covid-19 - Société

Le monde de la culture italien migre sur Internet

Par Olivier Tosseri, correspondant à Rome · lejournaldesarts.fr

Le 19 mars 2020 - 445 mots

ITALIE

Comme un peu partout dans le monde, les institutions culturelles italiennes mettent du contenu à disposition sur le web.

Sur sa page Facebook, la Galerie des Offices propose des visites virtuelles en compagnie du directeur Eike Schmidt. © Uffizi.
Sur sa page Facebook, la Galerie des Offices propose des visites virtuelles en compagnie du directeur Eike Schmidt.
© Uffizi.

« La culture ne s’arrête pas ». C’est le mot d’ordre du monde de la culture italien malgré celui lancé par le gouvernement « Je reste chez moi ». Il veut prouver qu’il n’est pas contradictoire et qu’il est en mesure de s’adapter aux drastiques mesures de quarantaine imposées à l’ensemble du pays pour endiguer la diffusion du Coronavirus.

Les musées, théâtres et cinémas ont été les premiers lieux publics à fermer tout comme a été naturellement suspendue la gratuité d’accès les premiers dimanche du mois dans les musée, qui rencontrait un grand succès. La grande exposition rendant hommage à Raphaël pour les 500 ans de la mort de l’artiste a dû fermer avec les portes closes des Scuderie del Quirinale à Rome où elle était organisée.

Le ministre de la culture Dario Franceschini a appelé toutes les instutions du pays à utiliser encore plus et mieux Internet et les réseaux sociaux. Il a lancé l’hastag #iorestoacasa (je reste à la maison) avec la possibilité de regarder en ligne les collections permanentes et d’assister à des visites guidées depuis son domicile sur son ordinateur ou son téléphone portable. Suite à son report la Biennale d’Architecture est en train de développer un site internet ainsi que des comptes Facebook, Instagram et Twitter. Ils mettront à disposition les archives de toutes les biennales y compris celles de cinéma. Le MAMbo, le musée d’art moderne de Bologne publie jusqu’au 5 avril du mardi au dimanche « 2 minuti di MAMbo » une contribution artistique sur sa nouvelle chaîne Youtube.

Les musées du Vatican proposent sur leur site internet une visite à 360 degrés aussi bien de leurs collections que de la Chapelle Sixtine ou des Salles de Raphaël. Le Musée du Novecento de Florence propose sur sa plateforme numérique des visites guidées et tous les jours du lundi au vendredi l’explication d’une œuvre de ses collection par son directeur artistique. Toujours à Florence, les Offices ont saisi l’occasion de la fermeture pour ouvrir leur page Facebook. En quelques heures la page a obtenu plus de 25 000 followers et des centaines de milliers de visualisations. Elle fait partie de l’opération « Uffizi Decameron » à laquelle participent les comptes Instagram et Twitter du musée avec vidéos, photographies et explications de ses œuvres ainsi que celles du Palazzo Pitti et du Jardin de Boboli. « La culture et l’art peuvent être un grand soutien et soulagement dans un moment de difficulté qui exige de tous un grand sacrifice » a déclaré le directeur des Offices Eike Schmidt se faisant l’écho de tous ses collègues à la tête des institutions culturelles italiennes.

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque