Vendredi 23 juillet 2021

Nomination

Laurence Tison-Vuillaume nommée inspectrice générale des affaires culturelles

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 9 juillet 2021 - 200 mots

PARIS

L’ancienne directrice de cabinet de Françoise Nyssen puis de Sibeth Ndiaye rejoint l’IGAC. 

Laurence Tison-Vuillaume, 2018
Laurence Tison-Vuillaume.
© MC / Didier Plowy, 2018

La nomination de Laurence Tison-Vuillaume (46 ans) en tant qu’inspectrice générale des affaires culturelles a été officialisée par décret présidentiel en date du 7 juillet 2021. 

Diplômée de l’École des hautes études commerciales (HEC), cette ancienne élève de l’ENA intègre en 2003 le ministère des Finances au poste d’adjointe au chef du bureau « marché des changes et politique économique » du service des affaires européennes et internationales de la Direction du Trésor. Deux ans plus tard, elle est nommée rapporteuse à la Cour des comptes.

Après une incursion de cinq ans dans le monde politique en tant que vice-présidente de la Région Normandie chargée de la culture puis maire adjointe de la ville de Rouen, elle rejoint la Direction de la création artistique du ministère de la Culture en 2013, avant d’entrer au cabinet de l’ex-ministre de la Culture Françoise Nyssen, en 2017, en tant qu’adjointe puis directrice.

En 2019, elle prend la direction du cabinet de Sibeth Ndiaye, alors secrétaire d’État auprès du Premier ministre et porte-parole du Gouvernement.

L’inspection générale des affaires culturelles (IGAC) participe à la mise en œuvre des politiques publiques culturelles.
 

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque