Vendredi 26 février 2021

Politique culturelle - Spécial Covid-19

L’Allemagne double son plan de relance pour la culture

Par Frédéric Therin, correspondant à Munich · Le Journal des Arts

Le 17 février 2021 - 723 mots

Le gouvernement fédéral a renouvelé son aide à l’ensemble du secteur en lui accordant un nouveau milliard d’euros. Le premier budget débloqué en juin 2020 s’est révélé insuffisant avec le second confinement.

Berlin. Le gouvernement fédéral allemand double la mise. Sept mois après avoir débloqué une enveloppe similaire, Berlin a annoncé, le 4 février, son intention d’accorder une aide supplémentaire de un milliard d’euros au secteur culturel. « C’est avant tout un signe d’estime et d’encouragement pour les artistes, a expliqué Monika Grütters, la ministre fédérale de la Culture. Nous voulons soutenir et protéger notre diversité culturelle unique en Allemagne et la sauver de ce nouveau confinement. » La première subvention, annoncée le 4 juin 2020, ne laissait en effet pas imaginer une seconde fermeture des musées, des salles de concert, des théâtres, des galeries et des cinémas quelques mois plus tard.

À la fin de 2020, près de 900 millions d’euros du premier budget débloqué par Berlin avaient déjà été dépensés, si l’on en croit Olaf Zimmermann, le directeur général du Conseil culturel allemand (Deutscher Kulturrat), l’organisation qui chapeaute les associations culturelles allemandes. Cette phase du programme, baptisé « Neustart Kultur », prévoyait une aide de 480 millions d’euros pour le maintien des infrastructures culturelles ainsi qu’une enveloppe de 250 millions pour la relance des théâtres, cinémas… 150 millions ont été alloués à des offres de substitution, notamment numériques, et 100 millions visaient à pallier les baisses de revenus et les dépenses supplémentaires des établissements ou liées aux projets culturels financés par l’État fédéral. Un dernier crédit de 20 millions d’euros était réservé aux radios privées. Ces subventions ont ainsi permis de financer de nombreux projets. L’industrie cinématographique a reçu, à elle seule, 50 millions d’euros. 230 troupes de danse ont pu se partager une enveloppe de 5,75 millions d’euros. 200 théâtres privés ont bénéficié d’une aide de 30 millions d’euros. Les galeries d’art ont pu toucher 16 millions d’euros pour organiser des expositions d’artistes contemporains et mettre en place des projets de numérisation innovants. 30 millions ont, par ailleurs, été versés aux organisateurs de festivals et aux propriétaires de discothèques.

« Montrer l’exemple aux autres pays »

Depuis quelques mois, l’État fédéral savait que la première enveloppe de un milliard d’euros ne serait pas suffisante pour subvenir à tous les besoins. De nombreux projets qui pouvaient prétendre à des coups de pouce n’avaient pas reçu de fonds car ceux-ci avaient été absorbés dans d’autres programmes. Près de 350 millions d’euros manquaient déjà avant même le début du second confinement. Le ministère fédéral de la Culture avait cherché à obtenir un nouveau crédit de 1,5 milliard d’euros, mais le gouvernement a décidé de débloquer un milliard. Même si ce montant est inférieur à ses attentes, Monika Grütters a tenu à « remercier la coalition [au pouvoir à Berlin] pour ce signal de solidarité envers les artistes créateurs [qui] montre l’exemple aux autres pays ». La ministre membre de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) a ainsi tenu à féliciter les sociaux-démocrates (SPD) qui siègent au gouvernement avec elle. La présidente du SPD, Saskia Esken, a publiquement soutenu la seconde phase du programme « Neustart Kultur ».« L’art et la culture souffrent particulièrement des restrictions de la pandémie, a-t-elle expliqué. Ce milliard supplémentaire [va aider] davantage d’institutions culturelles à développer et à financer des idées innovantes pour de nouveaux formats d’événements. »

De nombreuses initiatives ont déjà été lancées dans toute l’Allemagne pour tenter de maintenir une vie culturelle dans ce pays confiné. Récemment, la municipalité de Rostock, au nord du pays, a encouragé les cinq musées de la ville à mettre en place des rallyes littéraires, des expositions de photo, des chasses au trésor avec des artistes et des concerts en vitrine afin d’assurer une activité à près de 130 personnes. La capitale du Land de Brandebourg, Potsdam, prévoit, elle, de transformer, les 13 et 14 mars, son ancienne place du marché en vaste galerie.

Le programme « Neustart Kultur » et ses 2 milliards d’euros s’ajoutent au budget fédéral pour la Culture et les Médias qui a, lui aussi, été revu à la hausse. Pour 2021, le ministère de Monika Grütters disposera d’une enveloppe de 2,14 milliards d’euros, soit 155 millions d’euros de plus qu’en 2020. Constitutionnellement, la Culture est du ressort des États-régions en Allemagne et non de l’État fédéral. Avec cette pandémie, Berlin a voulu prendre les choses en main pour aider un secteur aux abois.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°561 du 19 février 2021, avec le titre suivant : L’Allemagne double son plan de relance pour la culture

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque