Vendredi 19 octobre 2018

Musée

La Suède retire du musée de Stockholm des peintures comportant des croix gammées

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 septembre 2009 - 262 mots

STOCKHOLM (SUEDE) [11.09.09] – En raison du sommet des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne, les autorités suédoises ont décidé de retirer des œuvres jugées « sensibles » du Musée d’art moderne de Stockholm qui montrent des croix gammées.

Le sommet qui s’est tenu les 4 et 5 septembre à Stockholm a réuni les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne. A cette occasion, deux peintures de l’artiste suédois Dick Bengtsson (1936-1989) ont été décrochées des cimaises du Musée d’art moderne de Stockholm, le Moderna Museet. « Edvard Hopper : Early Sunday Morning » (1970) et « Hat and Cap Factory » (1969) comportent toutes deux une croix gammée sur la toile.

« Nous avons reçu une demande du secrétariat chargé de l’organisation du sommet de l’Union européenne nous enjoignant de retirer ces oeuvres. Nous avons pris cette demande très au sérieux et avons retiré les peintures, avec tout le respect dû à Dick Bengtsson » a déclaré à la télévision suédoise la directrice du musée, Ann-Sofi Noring, ajoutant que ce décrochage était temporaire.

Dans The Local, le secrétariat chargé de l’organisation du sommet a expliqué ce geste par « le manque de ressources pédagogiques pour expliquer les peintures » .

Les croix gammées (ou swastikas) sont très présentes dans l’œuvre de Dick Bengtsson, et ces images controversées ont souvent été le sujet de débats passionnés en Suède.

Selon le quotidien Haaretz, le porte-parole du musée a affirmé qu’une autre peinture, représentant des organes génitaux féminins, avait également été remise en réserve le temps du sommet.

En savoir plus sur www.modernamuseet.se

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque