Dimanche 26 janvier 2020

PORTRAIT

Jean-Luc Martinez a remis sur les rails le Louvre-Abou Dhabi

Président-directeur du Musée du Louvre

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 15 novembre 2017 - 587 mots

Le remplaçant d'Henri Loyrette voulait d’abord se concentrer sur le confort du public du Louvre et donner du sens à leur visite. Il a du s'investir, avec succès, dans la relance du Louvre Abou Dhabi.

148684

1964 Ce fils d’immigré espagnol (« Ma mère était concierge, mon père était facteur ») est un parfait exemple de ce que permettait alors l’ascenseur social en France, comme il l’a souvent rappelé. Il a grandi dans la banlieue difficile de Paris, en Seine-Saint-Denis, où il a réussi à obtenir l’agrégation d’histoire. En parallèle il suit des cours à l’École du Louvre. Il a même enseigné l’histoire et la géographie pendant deux ans dans des lycées de banlieue. De ses origines, le futur président-directeur du Louvre a hérité un tempérament fougueux et passionné. Il n’aime pas être chatouillé et a la répartie facile. De ses années d’enseignement, il a gardé l’envie de transmettre, de convaincre et de rester simple et accessible.

1993 Sa passion pour l’archéologie lui ouvre la porte – par voie de concours – de l’École française d’Athènes. Il participe à plusieurs campagnes de fouilles dans l’île de Délos. Il œuvre à la rénovation du Musée archéologique de Delphes. Il enseigne également l’archéologie à l’université de Paris-X-Nanterre.

1997 À son retour en France, alors âgé de 33 ans, il entre, au Musée du Louvre, au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines dont il devient le directeur en 2007. La même année, soit dix ans après son arrivée au Louvre, il est intégré dans le corps des conservateurs du patrimoine. Il est le commissaire de plusieurs expositions parmi lesquelles « Praxitèle » (2007) et « Arles, les fouilles du Rhône » (2012). Il participe à la création du Louvre-Lens (Pas-de-Calais) en signant l’exposition permanente « La Galerie du temps », une préfiguration de la muséographie proposée à Abou Dhabi.

2013 À la surprise générale, ce conservateur peu connu des médias, et encore moins du grand public, remplace Henri Loyrette, qui ne souhaitait pas briguer un cinquième mandat à la tête du musée. Le président François Hollande le préfère à sa rivale Sylvie Ramond, la directrice du « petit Louvre », ainsi qu’est surnommé le Musée des beaux-arts de Lyon. Son profil d’homme du sérail et son plus grand intérêt pour l’expérience du visiteur et la démocratisation culturelle que pour l’expansion du Louvre sied à un gouvernement qui veut remettre au pas les barons, de plus en plus autonomes à la tête des grands établissements culturels. En 2015, il remet au président de la République « 50 propositions pour protéger le patrimoine de l’humanité ». Mais il tient à garder un pied sur le terrain et assure lui-même la deuxième exposition de la Petite Galerie du Louvre.

2017 Paradoxalement, c’est à Jean-Luc Martinez qu’échoit le rôle de remettre sur les rails, et d’inaugurer, cette réalisation expansionniste spectaculaire qu’est le Louvre-Abou Dhabi. Deux jours après sa nomination à la tête du Louvre, il se rend dans les Émirats arabes unis pour relancer une collaboration qui s’était grippée. Il prend ce dossier à cœur et y retourne tous les deux mois pour superviser la création du « premier musée universel dans le monde arabe » et montrer aux Émiratis l’engagement de la France. Il est naturellement sur le podium lors de l’inauguration du musée, mais n’hésite pas à passer des heures à expliquer aux journalistes le parcours de l’exposition permanente. Si son mandat se termine en avril 2018, sa reconduction ne fait aucun doute pour personne.

Titre orginal de l'article paru dans Le Journal des Arts n°489 : « L’archéologue a remis sur les rails le Louvre-Abou Dhabi »

Légende photo

Jean-Luc Martinez, Président-directeur du Musée du Louvre © Louvre Abu Dhabi Mohamed Somji

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°489 du 17 novembre 2017, avec le titre suivant : Jean-Luc Martinez a remis sur les rails le Louvre-Abou Dhabi

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque