Mercredi 25 novembre 2020

États-Unis

Combien gagnaient (avant la crise) les salariés dans les musées américains ?

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 23 octobre 2020 - 355 mots

AMERIQUE DU NORD

Selon l’enquête annuelle d’une association américaine, un conservateur gagnait par exemple 105 000 € par an.

Victor Dubreuil, Five Dollar Bill, vers 1885, huile sur toile. © The Phillips Collection
Victor Dubreuil, Five Dollar Bill, vers 1885, huile sur toile.
© The Phillips Collection

L’association des directeurs de musées américains (AAMD) a publié son enquête annuelle sur les salaires du secteur en Amérique du Nord pour l’année 2019. Les résultats offrent un aperçu - avant la crise du Covid -, d’une période de « faible chômage, de taux d'intérêt peu élevés, mais aussi d'incertitude économique et d'inquiétude quant à la stagnation des salaires, » relève l’AAMD.  

Le salaire annuel moyen d’un directeur de musée était de 317 500 dollars (269 000 €), celui d’un conservateur en chef de 124 000 dollars (105 000 €), d’un commissaire d’exposition 100 000 dollars (85 000 €) tandis que le directeur des programmes éducatifs gagnait 91 000 dollars (77 000 €). 

Dans les fonctions support, un responsable principal de la régie d’œuvres gagne en moyenne 70 000 dollars par an (60 000 €), un gardien 36 000 dollars (30 000 €), et un agent d’accueil 33 000 dollars (28 000 €).

Depuis 2011, les salaires ont progressivement augmenté. Une enquête précédente supposait que la raison en serait une fréquentation croissante des musées. L’année dernière, les postes dans les ressources humaines, l'informatique et l'éducation ont connu la plus forte croissance salariale (entre 4 à 5 %), tandis que les salaires dans la  finance, la sécurité et la collecte de fonds sont restés stables. 

La crise du Covid va certainement changer la donne. Les musées américains étant majoritairement privés ils ne reçoivent que très peu d’aides publiques. Le Metropolitan Museum de New York et d’autres musées ont ainsi déjà procédé à des réductions de salaires et des licenciements massifs, ou vendent des œuvres de leur collection, tel le Brooklyn Museum, pour faire face à la crise.

L’AAMD collecte des informations sur les salaires depuis 1991 et les publie régulièrement. L’enquête est réalisée en collaboration avec Stax Inc., une société américaine de conseil et d'analyse. Les 220 musées interrogés se situent aux États-Unis, au Canada et au Mexique. 85 % ont répondu à l’enquête qui prend en compte une cinquantaine de postes : direction, commissariat d’exposition, événementiel, éducation, communication, sécurité…
 

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque