Mercredi 11 décembre 2019

Politique

Brésil, le ministère de la Culture ressuscité

Par David Robert (Correspondant à Rio de Janeiro) · lejournaldesarts.fr

Le 24 mai 2016 - 306 mots

RIO DE JANEIRO / BRÉSIL

BRASILIA (BRESIL) [24.05.16] - Après avoir fondu le ministère de la Culture dans celui de l’éducation, le président a finalement reculé devant la pression inédite du secteur dans plusieurs villes du pays.

Le secteur culturel brésilien vit au rythme des annonces incohérentes depuis jeudi 12 mai et la destitution hautement controversée de Dilma Roussef (le Sénat la jugera dans six mois pour son « maquillage présumé des comptes publics »). Le président par intérim Michel Temer a d’abord, dans son gouvernement critiqué, fusionné les Ministères de la Culture et de l’Education par souci d’économie au sein d’un ministère confié au député du Pernambouc Mendonça Filho (aucun lien de parenté avec Kleber Mendonça Filho, cinéaste brésilien qui a monté les marches du festival de Cannes cette semaine en affichant sa défiance au gouvernement jugé « putschiste »…). Le secrétariat d’Etat à la Culture a finalement échu par défaut à Marcelo Calero, ancien adjoint à la Culture de la mairie de Rio de Janeiro.

Après avoir eu l’étonnante surprise lors de sa prise de fonction, mercredi 18 mai, de voir le président augmenter son budget pour apaiser les tensions, Marcelo Calero a appris par son ministre de tutelle, samedi 21 mai qu’il allait être promu ministre, le Ministère de la Culture récupérant son autonomie et ses prérogatives à partir du mercredi 25 mai.

Marcelo Calero, cité par le journal O Globo, a tenté de défendre ce rétropédalage, illustration selon lui de l’attachement du gouvernement « au caractère prioritaire de la culture ». Malgré cette victoire, de nombreux rassemblements sont maintenus, au cri de « dehors Temer ». Après s’être aliéné les artistes en menaçant leur ministère, le gouvernement faisant machine arrière a créé une brèche que le secteur culturel, traditionnellement défiant à l’égard de la classe politique revenue au pouvoir ces derniers jours, va sans doute vouloir creuser.

Légende photo

Marcelo Calero, le nouveau ministre de la Culture du Brésil - Photo planalto.gov.br

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque