Mercredi 19 février 2020

Appel à parrains

Par Olivier Michelon · Le Journal des Arts

Le 24 septembre 1999 - 237 mots

A l’image de la Dulwich Picture Gallery et du Brooklyn Museum of Art (lire le JdA n° 88, 10 septembre), le Musée des beaux-arts de Tours a lancé une campagne de parrainage pour financer la restauration d’une vingtaine de tableaux. Résultat : plus de 100 000 francs recueillis.

TOURS. "Nous souhaitions que les gens s’associent à la restauration de ces toiles, placées dans les réserves depuis une dizaine d’années. Cet appel au parrainage s’est fait par l’édition d’une brochure, un mailing, et une couverture par la télévision et la presse locales", explique Philippe Le Leyzour, conservateur en chef du Musée des beaux-arts de Tours. Lancée en février, cette initiative, jusqu’alors inédite en France, s’est faite parallèlement à la publication du catalogue raisonné des 600 œuvres du XIXe siècle par Véronique Moreau, conservatrice-adjointe du musée. Elle a permis de récolter une centaine de milliers de francs et de financer la restauration de dix-sept tableaux sur les vingt-trois sélectionnés. Clubs d’entreprise, Amis du musée et particuliers, la diversité des donateurs et des contributions, de 200 à 20 000 francs, prouvent la réussite de l’opération. Outre des rencontres avec les restaurateurs, les parrains bénéficieront de l’inscription de leur nom sur un cartel placé à côté des tableaux lors de l’exposition, du 19 novembre au 27 mars, et des cartes postales seront également éditées à cette occasion. Sans oublier une précision bien française : "des avantages fiscaux prévus par la loi".   

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°89 du 24 septembre 1999, avec le titre suivant : Appel à parrains

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque